QuiFaitQuoi
recherche/expérimentation en AB

Rechercher une action

Effacer tous les critères

Texte Echelle
et  
  localisation
Date   Statut
Productions
toutes les productions
Thématiques
toutes les thématiques
Tri par date Trop de résultats, veuillez préciser votre recherchepage 1/4

MMBio : Microfermes Maraîchères Biologiques : Acquisition de références techniques et économiques pour des systèmes de microfermes maraîchères diversifiées multiperformants en Agriculture Biologique

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2019 - Fin : juin 2022
MMBio a pour objet d'acquérir, consolider et diffuser des références techniques et économiques pour les systèmes de microfermes maraîchères diversifiées en Agriculture Biologique dont le nombre de projets ou d'installation ne cesse d'augmenter. S'appuyant sur des enquêtes approfondies dans les fermes et sur l'évaluation en stations expérimentales des pratiques et innovations issues de ces microfermes, il vise à :
• évaluer les performances, la viabilité et la durabilité de ces systèmes,
• proposer des outils aux conseillers, techniciens, et collectivités afin de faciliter des installations viables et durables en maraîchage biologique diversifié et sur petites surfaces.

Criblage de nouvelles variétés de blé, orge, triticale et épeautre d'hiver en système biologique

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - GRAB HN
Début : novembre 2018 - Fin : août 2019
Le criblage de nouvelles variétés proposées par les semenciers en système biologique : les performances de ces variétés (levée, pouvoir couvrant, hauteur, résistance aux maladies, qualité meunière et rendement) sont comparées à celles de références dans notre zone climatique. Les résultats de cet essai sont utilisés par l'équipe GC de l'ITAB pour obtenir des moyennes de la région Nord-Ouest et pour éditer des fiches techniques pour les variétés les plus intéressantes.

SUB DOM EX - Extension d'usage des substances de base pour les DROM

Projet R&D - En cours - Echelle Européenne - ITAB
Début : août 2018 - Fin : décembre 2019
Monter des extensions d'usages en DROM des substances de base telles que le vinaigre

Basic'Fiches: Fiches Techniques d'Usages des substances de base

Elaboration d'outils - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2019
Émettre des fiches d'usages pour chaque substance de base approuvée au règlement CE n°1107/2009

Optimisation de la fertilisation azotée organique dans les supports de culture horticoles (OptiFAz)

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale
Début : janvier 2018 - Fin : juin 2021
Le recours aux fertilisants organiques se développe y compris pour des applications en pots
(productions ornementales, plantes aromatiques pour l'amateur) et en mottes (production de plants
maraîchers en Agriculture Biologique). Ce projet vise à développer une gamme d'outils permettant de
faciliter la gestion de la fertilisation organique en conditions hors-sol et d'accompagner les fabricants,
techniciens et producteurs dans leurs pratiques.
Les objectifs du projet sont :
- De caractériser et de modéliser la dynamique de minéralisation de l'azote des fertilisants organiques
hors-sol pour un certain nombre d'engrais et de supports de culture.
- De proposer, à partir du modèle élaboré, un outil prédictif pour le raisonnement de la fertilisation
organique en conduite hors-sol.
- De développer des outils de pilotage de terrain sur la base d'indicateurs à destination des
producteurs, pour permettre de gérer des apports complémentaires de fertilisants en cours de culture,
pour les productions longues (supérieures à 8 semaines).

Casdar CAPABLE : Maîtrise du Chardon et des Rumex en grandes cultures biologiques

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2018 - Fin : juin 2021
Les objectifs du projet sont de :
1. Concevoir, caractériser et évaluer des stratégies de contrôle des chardons des champs ou des rumex dans les systèmes de grande culture biologiques, étudier leurs conditions de faisabilité et de réussite en lien avec les facteurs de développement de ces adventices.
2. Fournir les clés aux producteurs pour les aider à déterminer les meilleures combinaisons de pratiques, constituant une stratégie, à mobiliser pour maîtriser chardons et rumex en fonction de leur situation (système de culture, sol, climat, matériel disponible et niveau initial d'infestation).

COVALIENCE - Co-Conception d'outils de pilotage et d'évaluation de la sélection des allogames pour l'adaptation locale et la résilience des agroécosystèmes : cas du maïs

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - INRA Toulouse AGIR, ITAB
Début : janvier 2018 - Fin : juin 2021
L'objectif est de mettre en place un dispositif multi-acteurs de recherche participative pérenne autour du maïs population, pour accompagner le développement i) des modes d'organisation et ii) de méthodes de sélection des espèces allogames à la portée des agriculteurs.

L'objectif général est de développer un dispositif, des méthodes et des outils permettant de piloter la sélection participative d'une espèce allogame. Nous considérons que la sélection participative nécessite une gestion chemin-faisant, c'est à dire susceptible d'adaptation au fil de l'action. Elle nécessite de caractériser ce à quoi les acteurs concernés donnent de la valeur, la façon dont les acteurs attribuent et jugent cette valeur (l'évaluation), ainsi que l'apprentissage qui en découle et qui conduit les acteurs à revoir leurs objectifs et leurs pratiques.

Analyser le processus de sélection en liant ces trois aspects nous permettra : 1) de développer des modes d'organisation de la sélection favorisant la participation et l'apprentissage ; 2) d'améliorer les méthodes de sélection ; 3) mettre en place un dispositif multi-acteurs de recherche participative pérenne sur espèces allogames.

Gestion de l'ambroisie à feuilles d'armoise en agriculture biologique

Stage - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2018
Les objectifs du stage sont de :
- Décrire et établir une typologie des pratiques de gestion de l'ambroisie mises en oeuvre dans les fermes en AB (systèmes de grandes cultures).
- Evaluer la perception de l'ambroisie dans les fermes en AB selon les régions.
Pour cela, le/la stagiaire sera amené(e) à travailler sur plusieurs tâches :
- Recherche bibliographique sur l'ambroisie et sa maîtrise en AB ; en particulier, inventaire de documents techniques existants.
- Enquêtes légères dans les principales régions françaises auprès de fermes de GC en AB (perception et niveau de connaissance de l'ambroisie et de sa gestion ; pratiques mises en oeuvre pour la contrôler).
- Enquêtes approfondies dans les régions partenaires sur les pratiques de gestion de l'ambroisie.

Résultats attendus : document de synthèse sur la gestion de l'ambroisie dans des fermes en AB, sans herbicides ; recommandations techniques ; transferts possibles dans des itinéraires intégrés en agriculture conventionnelle.

Maitrise des adventices par l'utilisation de préparations aqueuses

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale - ITAB
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2020
L'objectif principal est de mettre au point une méthode permettant de maitriser les adventices en grandes cultures à l'aide de préparations aqueuses.
Dans un premier temps, il s'agira de sélectionner et montrer l'efficacité au laboratoire de certaines préparations aqueuses permettant de contrôler le développement des adventices au champ (rôle inhibiteur de la croissance de ces adventices, les rendant moins concurrentielles vis-à-vis des cultures en place. Cette technique ne fait pas disparaitre les adventices ce qui contribue à conserver une certaine biodiversité dans la parcelle de culture).
Dans un deuxième temps, des essais seront chez des agriculteurs de la Drôme, afin de valider les résultats obtenus en laboratoire. Ces essais se dérouleront sur deux campagnes agricoles, afin de pouvoir prendre en compte l'effet année climatique.
Enfin, les résultats seront valorisés et diffusés auprès des agriculteurs à l'aide d'articles dans les journaux techniques, de fiches techniques et aussi de formations pour les agriculteurs. Cette technique innovante nécessite d'être appliquée très rigoureusement, selon une méthodologie très précise, pour s'assurer d'un maximum de réussite.

DiverMarBio : Diversification des cultures en maraîchage biologique : quelles espèces et variétés pour répondre aux contraintes de la production en AB et aux besoins des différents marchés ?

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2020
Ce projet vise à fournir des références techniques pour les maraîchers biologiques diversifiés,
notamment sur le comportement agronomique de variétés de différentes espèces potagères de
diversification dans des conditions de jour court (pour des productions d'automne à printemps) en
systèmes légumiers/maraîchers biologiques.
En particulier, il a pour objectif d'identifier des variétés rustiques (résistance au froid, aux
pathogènes/ravageurs, adaptation aux jours courts), adaptées aux conditions de cultures
biologiques (sans chauffage pour les cultures sous abri, intrants réduits, ...) pour des espèces de
légumes permettant de disposer d'une gamme adaptée aux besoins des marchés de circuit court et
circuit long suffisante et offrant une bonne valorisation économique en période de faible production
aux maraichers biologiques (fin d'automne à début de printemps en fonction des régions
concernées).

OptiAbriBio : Amélioration des références techniques pour les rotations à base de Cucurbitacées et Solanacées en culture Biologique sous abris.

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2020
En maraîchage biologique sous abri, les cultures de solanacées et cucurbitacées occupent un place
prédominante car il s'agit de productions essentielles et incoutournables, en circuit court comme en
circuit long. Cette situation induit cependant des difficultés dans la mise en oeuvre de rotations et
assolements diversifiés, pratique fondamentale en agriculture biologique. Les rotations courtes et
intensives sous abri, et le retour fréquent des solanacées et cucurbitacées, peuvent engendrer de
réelles difficultés sanitaires car elles peuvent favoriser le développement de ravageurs et maladies
telluriques ou aériens. Il est donc essentiel de choisir les espèces et variétés les plus adaptés à ce
contexte, qui permettront d'assurer les meilleurs résultats agronomiques grâce à leur rusticité et/ou
leur potentiel de résistance aux pathogènes, tout en respectant les exigences spécifiques de la filière
AB : semences biologiques privilégiées, diversité variétale (variétés populations et hybrides F1),
qualités commerciale et organoleptique, ...
Les objectifs du projet sont :
- Proposer des solutions techniques pour améliorer la résilience et la durabilité des systèmes
maraîchers sous abris vis à vis des problèmes sanitaires,
- Evaluer et caractériser le matériel végétal disponible en Agriculture Biologique pour les
cultures de solanacées et cucurbitacées sous abri, afin de permettre aux producteurs de
disposer d'un matériel végétal adapté et performant dans ces conditions de cultures
spécifiques, pour une valorisation en circuit court et en circuit long.

TRUIALOMBRE - Dispositifs d'ombrage pour lutter contre la chaleur en élevage de truies en plein air : vers un aménagement agroforestier

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CA Pays de la Loire
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2019
Afin de caractériser l'impact de l'aménagement agroforestier d'une parcelle destinée à l'élevage plein air de truies,étude de l'effet de l'ombrage d'arbres intra parcellaires sur les performances, le bien-être et le comportement de truies en situations de fortes chaleurs: comparaison parcelle avec dispositif classique ( voiles d'ombrage) vs parasols simulant des arbres.

ROTALEG 2 - MAXIMISER LES PERFORMANCES DES LEGUMINEUSES DANS DES ROTATIONS DE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES CONDUITES SANS APPORT ORGANIQUE EXOGENE

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CA Pays de la Loire
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2023
La plateforme de rotations de longue durée s'inscrit dans la continuité des 6 premières années tout en intégrant des changements et innovations pour s'adapter à ces constats et au contexte actuel. L'objectif est d'aboutir à des résultats consolidés avec des répétitions de ces rotations longues durées. Projet d'un troisième dépôt prévu dès la construction, pour avoir une répétition a minima 1 fois de la rotation sur 9 ans.

Evaluation variétale Chou Chinois 2018

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2018 - Fin : décembre 2018
Le chou chinois de type Pet-Saï correspond à une demande croissante du marché en
diversification des cultures d'hiver.
Le règlement AB impose une utilisation en priorité de semences biologiques.
L'identification et l'évaluation de variétés à la fois biologiques et conventionnelles non
traitées après récolte est indispensable dans le but de proposer des variétés de qualité
suffisante déjà en semences biologiques ou adaptables à ce mode de production.
D'autre part, le marché biologique est en demande de variété non CMS (Cytoplasmic Male
Stérility, soit Stérilité Mâle Cytoplasmique) qui correspond à une méthode d'obtention de
semences hybrides F1 par fusion de protoplastes permettant de croiser 2 lignées et d'éviter les
autofécondations.
L'objectif de l'essai est d'évaluer, en conduite bio, 7 variétés de chou chinois Pet Saï sous abri
en semences biologiques ou conventionnelles non traitées, principalement non CMS. Les essais
portent sur trois créneaux de récolte de décembre à mars, réalisé en parallèle d'un essai variétal
laitue.

XP-BC

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : décembre 2017 - Fin : décembre 2019
Aujourd'hui, les facteurs de succès d'utilisation des produits de biocontrôle sont difficiles à identifier. En effet, les expérimentations conduites sur le biocontrôle sont souvent ponctuelles, dispersées, et difficiles à comparer. Très souvent, le passage du labo au champ est difficile et l'intégration dans les itinéraires techniques est délicate. Les résultats, déjà hétérogènes de par la nature même des solutions testées (le biocontrôle s'appuie sur des mécanismes de régulation naturelles impliquant des interactions complexes entre organismes), sont difficiles à interpréter. De plus, les standards d'expérimentation et d'évaluation disponibles aujourd'hui, ne sont pas adaptés aux spécificités de ces produits. Enfin, l'évaluation des dossiers d'homologation est également complexe. Cette variabilité plonge les scientifiques du développement agricole dans des questionnements multiples, et peuvent rendre les agriculteurs réticents à l'usage de ces produits. L'animation de réseaux d'expérimentation spécifiques aux produits de biocontrôle, permettra de mobiliser les outils et les différents acteurs, qui permettront de déterminer les facteurs de succès de ces produits, pour à postula promouvoir l'essor des produits de biocontrôle. C'est la raison pour laquelle le consortium biocontrôle a amené une 1ère action : la mise en place de réseaux d'expérimentation dédiés au biocontrôle, le projet XP-BC.

CASABio

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale - INRA Versailles-Grignon GV
Début : novembre 2017 - Fin : novembre 2019
L'objectif de CASABio est d'élaborer des règles d'associations centrées sur la nutrition azotée et le contrôle des adventices, en prenant en compte les contraintes des systèmes de productions AB.

Sensas'AB

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - ITAB
Début : novembre 2017 - Fin : novembre 2020
Ce projet propose d'amorcer la structuration d'une filière variétés potagères issues de semences paysannes en commençant par 6 espèces, d'intégrer des critères gustatifs et nutritionnels à la sélection de variétés, en associant notamment des consommateurs et de communiquer sur la démarche et les variétés. L'étude de l'interaction Génotype x Environnement sur les qualités sensorielles et nutritionnelles, permettra de développer une expertise en sélection et en analyse sensorielle au sein des groupes d'agriculteurs et des fiches descriptives pour chaque variété qui seront distribuées lors des dégustations grand public notamment.

DYNAVERSITY

Autre, Projet R&D - En cours - Echelle Européenne - ARCADIA INTERNATIONAL
Début : novembre 2017 - Fin : octobre 2020
Le projet répond à six objectifs spécifiques :

1. Générer une base de connaissances sur les propriétés des ressources génétiques maintenues in situ et les bonnes pratiques en matière de conservation et gestion ;
2. Cartographier les acteurs et parties prenantes, et identifier des pratiques originales à travers des études de cas ;

3. Favoriser de nouveaux liens et partenariats durables entre les parties prenantes de la conservation de la biodiversité cultivée - en passant par les acteurs académiques, civiques, politiques et privés - par des programmes de formation et d'apprentissage partagés qui visent à réduire le clivage entre les efforts de conservation in situ d'une part et ex situ de l'autre ;

4. Intégrer les activités et programmes des parcs naturels dans la sphère de la conservation dans les fermes et jardins ;

5. Faire connaitre les enjeux des ressources génétiques, en impliquant également les Réseau Alimentaires Alternatifs - à travers des cafés scientifiques, de la science citoyenne, des rencontres "Let's Liberate Diversity", des plateformes de démonstration, des réseau de trocs de semences, des exhibitions photographiques, des animations vidéo, des "cartes concepts" et une page dédiée à l'agrobiodiversité dans des revues spécialisées ;

6. Promouvoir un cadre institutionnel qui favoriserait de nouveau systèmes semenciers dynamiques et des stratégies pour une gouvernance innovante, participative et intégrée des communautés impliquées dans la gestion de la biodiversité cultivée, afin de voir s'accroître l'utilisation de ressources génétiques issues de gestion in situ dans des activités de sélection végétale et, plus largement, dans la chaîne alimentaire.

GO PEI Maraichage bio diversifié sur petites surfaces en PACA

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - Agribio Vaucluse
Début : novembre 2017 - Fin : octobre 2021
Etudier les facteurs de réussites, leviers techniques et frein au maraichage bio sur petites surfaces en PACA

API-TREE : combiner les pratiques pour lutter contre les ravageurs du pommier

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Européenne - INRA PACA UERI
Début : octobre 2017 - Fin : octobre 2020
L'objectif du projet API-Tree, coordonné par Aude Alaphilippe (INRA), est de concevoir, expérimenter et évaluer des combinaisons de pratiques de protection alternatives contre les différents ravageurs du pommier pour un gradient de situations allant du nord au sud de l'Europe. Ces pratiques concernent le sol et la plante, l'aménagement de l'habitat pour fournir refuge et nourriture aux auxiliaires, la diversité de plantes hôtes et compagnes, ainsi que des méthodes de lutte biologique.

Approbation de l'extrait d'oignon en substance de base

Autre, Synthèse / bibliographie - En cours - Echelle Européenne - ITAB
Début : octobre 2017
Autoriser l'extrait d'oignon en substance de base

AgroÉcoPérennes Vers des systèmes de culture pérennes agro-écologiques

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - IFV
Début : octobre 2017 - Fin : mars 2021
Ce projet est motivé par la volonté de répondre aux besoins des filières principales en plantes pérennes (viticulture et arboriculture), mais d'autres productions pourront être associées aux réflexions. Le projet AgroÉcoPérennes vise trois objectifs :
1. Mettre en oeuvre un cadre méthodologique pour concevoir ce que pourrait être une vigne ou un verger agro-écologique, c'est-à-dire qui n'utilisera qu'en dernier recours les intrants. Il s'agira ensuite, grâce à cette étape, de faire la preuve du concept de systèmes agro-écologiques durables en expérimentant de tels agrosystèmes pérennes et multi-strates, incluant leur dynamique spatio-temporelle.
2. Valoriser, exploiter et mettre à disposition l'ensemble des connaissances, de nature hétérogène (savoirs scientifiques et empiriques) et dispersée (entre disciplines), dans une approche d'ingénierie agro-écologique. Cela passera par la création d'un outil informatique de gestion de connaissances (issues notamment des résultats et pistes ouvertes dans le cadre de projets antérieurs d'expérimentations et de conception de systèmes innovants).
3. Développer la généricité et la praticité de l'approche proposée :
- en intégrant les porteurs de projets d'expérimentation et les agriculteurs à un stade précoce de la conception
- en transférant les résultats des travaux de conception (issus de projets antérieurs et de ce projet)
- en adaptant les démarches au contexte et contraintes de l'exploitation et pour différentes filières et objectifs (ex : lutter contre le dépérissement de la vigne, améliorer la fertilité des sols,...)
- en valorisant les méthodes, les outils et les expériences de conception dans la formation et l'enseignement agricole

Evaluation variétale salade sous abri en hiver-printemps (GRAB)

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : octobre 2017 - Fin : avril 2018
Cet essai s'inscrit dans un programme d'essais variétaux en salades sous abris conduits par le GRAB en AB, destinés à référencer les variétés disponibles en semences biologiques afin de répondre à la réglementation qui impose l'usage des semences biologiques pour les laitues, batavias, feuilles de chêne blondes/rouges. Il concerne le créneau de récolte de fin d'hiver en AB, et concerne les laitues et batavias blondes et rouges, les rougettes et feuilles de chêne blondes et rouges. Cet essai est positionné sur le créneau 9 : plantation 15/12 au 15/01 ; récolte fin mars

Colles et clarification en vinification Bio

Expérimentation analytique - En projet - Echelle Régionale - IFV
Début : août 2017 - Fin : août 2018
L'objectif de ce programme est d'étudier les produits de collage et de clarification concernés par l'évolution de la réglementation européenne et du cahier des charges des vins bio et d'en évaluer leur efficacité, avantages et inconvénients dans un contexte de production en région Aquitaine limousin Poitou Charentes.
En effet, la maîtrise et la rationalisation de l'utilisation des intrants sont indispensables pour la filière viti-vinicole et tout particulièrement dans le cas de la vinification Bio qui doit se conformer à un cahier des charges plus restrictif.
Les produits de collage sur moût permettent de traiter les jus contre l'oxydation et les éventuelles déviations dues à un état sanitaire dégradé, mais également de corriger la couleur ou encore les qualités organoleptiques des vins. La caséine (protéine du lait) fait partie des solutions proposées tout comme la pvpp qui entre dans la composition de nombreux produits de collage. Or la caséine étant considérée comme allergène, elle est de ce fait, soumise à l'étiquetage en cas de présence avérée depuis le 30 juin 2012 (règlement UE n° 579/2012) et la pvpp, est exclue du cahier des charges Bio (règlement CE n° 203/2012). Peu de références sont disponibles sur l'efficacité des alternatives à la caséine et à la pvpp (colles protéiques) sur les cépages Bordelais destinés à l'élaboration de vins blancs ou vins rosés alors que des études ont été menées d'en d'autres régions viticoles (Val de Loire, Rhône-Méditerranée, PACA).
Par ailleurs, aujourd'hui, seules les préparations enzymatiques à des fins de clarification sont autorisées sur moût en vinification biologique. Or, leur contribution à l'extraction des jus de vendange facilitant ainsi le pressurage est une application, si elle est autorisée, qui favoriserait la production de vin rosé ou de vin blanc de qualité (impact économique de part une meilleure maîtrise du pressurage et impact qualitatif).
Notre objectif est donc d'évaluer les pratiques de collage et de clarification répondant aux contraintes exposées précédemment et notamment celles faisant l'objet de débat au niveau communautaire :
Colles végétales : protéine de pomme de terre en complément de la protéine de pois, utilisées seule ou en association et en remplacement des colles de blé qui ne sont plus produites pour l'utilisation en Œnologie
Colles à base d'extrait protéique de levures
Ce volet permettra de traiter en complément la gestion de l'oxydation des moûts ou vins (effet attendu du collage dans certains cas), sujet jugé prioritaire par les vignerons Bio suite à l'enquête nationale sur les pratiques et les besoins oenologiques en Bio réalisée en 2015 par l'Itab

Enzymes pectolytiques sur vendange, usage en macération pour élaboration de vins rosés (application sur vendange)

Enzymes pectolytiques sur vendange avant pressurage pour élaboration de vins blanc (application sur vendange)
Tout comme en vinification conventionnelle, les producteurs en Agriculture Biologique doivent être compétitifs et produire des vins en réponse au marché ciblé. L'utilisation d'intrants dans le processus de vinification peut permettre aux viticulteurs d'élaborer un profil type de produit en assurant une certaine constance, demandée notamment par les acheteurs étrangers.
Pour tout cela, il est nécessaire de leur fournir des références spécifiques en réponse à leurs contraintes leur permettant ainsi une entière maitrise de la qualité de leur produit.

Gestion des couverts végétaux sans herbicides en production de Grandes Cultures et Plantes à Parfums Aromatiques et Médicinales en PACA

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - Agribio 04
Début : août 2017 - Fin : août 2020
Identifier et caractériser l'introduction et la gestion sans herbicide de couverts végétaux en conditions méditerranéennes dans les filières PPAM et Grandes Cultures

Le projet vise à aborder la question de la réussite des couverts végétaux de manière globale, tant par les aspects de conduite agronomique que machinisme pour leur régulation. Il sera articulé de la manière suivante :
- Etat des lieux des pratiques et des idées en termes de couverts végétaux des agriculteurs. Cette action, réalisée entre l'automne 2016 et le printemps 2017, aura pour but d'identifier les innovations et les facteurs de réussite et d'échecs en termes de couverts et de machinisme pour les réguler.
- Mise en place de deux plateformes d'essais de couverts végétaux avec quinze couverts différents en pure et en mélange. Une des plateformes sera implantée à Saint Jurs sur le plateau de Valensole (terres superficielles et séchantes) et une autre à Gréoux les Bains (terres de vallée profonde), dont une partie sera arrosée afin de quantifier l'impact du stress hydrique sur la biomasse des couverts. Les semis sont prévus pour l'été 2017. Des notations sur la réussite et les services apportés par les couverts seront effectuées.
- Sur chacune de ces plateformes, différents outils de régulation des couverts seront ensuite testés : chaque agriculteur pourra amener le sien et l'efficacité sera notée de manière précise.
- Évaluation de l'effet de l'insertion des couverts dans les rotations des producteurs. Cette action consistera à caractériser en plein champ et en conditions réelles de travail des producteurs, les facteurs de réussite ou d'échecs des couverts en céréales et en lavandin.
- Réflexions collectives sur le machinisme nécessaire à la régulation des couverts. Avec l'appui de l'Atelier Paysan et du Lycée agricole de La Ricarde, cette action consistera à favoriser la co-conception et le prototypage d'outils adaptés aux objectifs et contraintes des producteurs.

LIVESEED

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Européenne - FIBL, IFOAM EU
Début : juin 2017 - Fin : mai 2021
Développer les semences et la sélection bio en Europe

Essai haricot vert nain à production groupée en AB

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - BIOBOURGOGNE
Début : mai 2017 - Fin : juillet 2017
Evaluation de la rentabilité (rendement/temps de travail)
Evaluation variétales (aspect gustatif et rendement)

Approbation de la Valériane en substance de base

Autre - En cours - Echelle Européenne - ITAB
Début : mai 2017 - Fin : janvier 2020
Approbation de l'extrait de Valériane en substance de base

REMIX : REDESIGNING EUROPEAN CROPPING SYSTEMS BASED ON SPECIES MIXTURES

Projet R&D - En cours - Echelle Européenne - INRA Toulouse AGIR
Début : mai 2017 - Fin : décembre 2021
Reconcevoir les systèmes de culture basés sur les mélanges d'espèces en Europe:
ReMIX est un projet de recherche avec une approche multi-acteurs financé par la Commission Européenne via H2020 (2017-2020). L'objectif de ReMIX est d'exploiter les bénéfices des mélanges d'espèces pour concevoir des systèmes de cultures agroécologiques productifs, diversifiés, résilients, vertueux au niveau environnemental, moins dépendants des intrants externes que les systèmes actuels, et acceptables pour les agriculteurs et les acteurs des filières agro-alimentaires et agro-industrielles, à la fois en agriculture conventionnelle et biologique, et pour des conditions pédoclimatiques diverses.

Essai de produits alternatifs pour lutter contre la maldie du Corky root de la tomate sous abri

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - Planète Légumes
Début : avril 2017 - Fin : octobre 2017
Evaluer l'efficacité de différents produits alternatifs contre le corky root de la tomate sous abri pour trouver une possibilité pour gérer cette maladies en production AB.

Recensement d'itinéraires techniques AB de tomate ronde rouge

Recherche participative - En cours - Echelle Régionale - BIOBOURGOGNE
Début : avril 2017 - Fin : septembre 2018
Variétés de tomate ronde rouge F1 ou population, avec un objectif gustatif et de rendement.
Création de références régionales.

Évaluation variétale de pomme de terre en AB

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - ARMEFLHOR
Début : avril 2017 - Fin : décembre 2017
L'objectif principal de cet essai est de comparer le potentiel agronomique de plusieurs variétés de pomme de terre dans un contexte pédoclimatique donné.

Pour ce faire, les sous objectifs opérationnels sont d'évaluer :
- Le rendement
- Le calibre
- Validation d'un itinéraire technique pour la production de pomme de terre en Agriculture Biologique à partir d'intrants disponibles sur l'île.

Evaluer l'activité d'un biostimulant contre le mildiou de la pomme de terre, associé à la Bouillie Bordelaise

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Européenne - CentrExpe
Début : avril 2017 - Fin : octobre 2017
Evaluer l'activité d'une nouvelle préparation à action biostimulante et/ou adjuvante, contre le mildiou de la pomme de terre, utilisée seule ou associée à de la Bouillie Bordelaise.

Tester la faisabilité de la lentille en région NPDC

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CA Nord Pas de Calais
Début : mars 2017 - Fin : septembre 2017
Essai variétés (lentille verte, lentille corail, lentille noire, lentille blonde).
Essai ITK (roulage, HE, sans HE ni roulage)
Essai association (millet, moha, quinoa, cameline)
Essai densité cameline associée
Essai densité lentille

ACV BIO

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - INRA Rennes SAS
Début : mars 2017 - Fin : mars 2020
Production de données d'ICV et d'ACV des produits végétaux et animaux de l'AB française à la sortie de la ferme. Les données d'ICV permettront d'enrichir la BDD AGRIBALYSE. Ceci permettra aux acteurs de l'AB de connaître les impacts de leurs productions et de mettre en oeuvre des démarches d'amélioration des systèmes de production (éco-conception)

Sélection participative en maraîchage bio

Recherche participative - En cours - Echelle Régionale - Bio Loire Océan
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
Espèces concernées : aubergine, carotte, poivron, tomate, potimarron, poireau

Sélectionner et commercialiser de nouvelles variétés adaptées à la production et au marché biologiques
Evaluer la qualité organoleptique et nutritionnelle de ces variétés pour mieux les valoriser
Identifier les variations de comportement d'une variété dans des environnements différents d'un point de vue organoleptique et nutritionnel
Mobiliser tous les acteurs dans la sélection variétale, du producteur au mangeur en associant les distributeurs, pour une meilleure appropriation des innovations présentées

Gestion de la tonte robotisée

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
La situation la plus courante pour la gestion des enherbements est que le déclenchement d'une opération de tonte est plus dicté par des impératifs de l'ordre de la gestion du temps de travail que par une règle de décision agronomique bien formalisée. De plus, de nouveaux modes d'entretien des couverts sont désormais rendus possibles par la robotisation et cela peut impacter leur comportement.

L'objectif du projet est donc d'acquérir des références pour formaliser des règles de décisions relatives à la gestion des couverts prenant en compte le cycle de la vigne, le cycle des couverts et les moyens de destruction (fauche, roulage, etc) à maîtriser afin de déterminer, par exemple, dans quels cas de figure la fréquence de tonte est un facteur déterminant par exemple, ou si on peut définir une hauteur de développement du couvert à ne pas dépasser en fonction d'un objectif de production. L'impact économique de la fréquence des tontes doit être évalué en parallèle.

Incidence de différents modes de pilotage des couverts végétaux hivernaux sur l'alimentation azotée de la vigne et la qualité des vins du Sud-Ouest

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
L'objectif de ce projet est de caractériser l'incidence sur la vigne de différents modes de conduite des engrais verts (combinaisons : choix des espèces, date de semis, date de destruction).
Les résultats attendus sont l'acquisition de références agronomiques sur différents modes de gestion des couverts végétaux temporaires semés de type « engrais verts ». Ces résultats doivent permettre à moyen terme de proposer des indicateurs et des règles de décision pour le pilotage de ce type de couvert en adéquation avec la production viticole biologique.

Réduction des doses de cuivre en utilisant la silice

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Les composés du cuivre ont été inclus à l'annexe I de la directive 91/914/CEE avec date d'application au 1er décembre 2009 (directive 2009/37/CE de la Commission du 23/04/2009).
Pour prévenir de la baisse d'efficacité du cuivre du fait de la diminution de sa dose d'application, l'ajout dans le pulvérisateur d'autres composés naturels est proposé.
La silice, au dire de certains vignerons serait un bon candidat pour aider cette diminution des doses de cuivre nécessaire. Cette silice est généralement apportée par des décoctions de prêle, plante naturellement riche en silice. Cependant, la dose de silice réellement apportée à la vigne n'est jamais connue : la quantité de silice dans les prêles peut varier, la quantité de silice extraite des prêles est inconnue. Du fait de toutes ces inconnues, l'apport de silice se fera via une solution de silice pure pour contrôler les doses et mesurer les effets en fonction de la dose réellement apportée à la vigne.

Comparaison de différentes colles pour la vinification biologique

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
La limpidité des vins est une qualité exigée par le consommateur, gage des qualités gustatives du produit. La stabilisation des vins est la conservation de cette limpidité et de la matière colorante quelles que soient les conditions de stockage.
Il existe 3 grands types de colles : organiques (gélatines, caséines...), minérales (bentonite, sols de silice) et synthétiques (PVPP).
La première colle végétale autorisée en vinification est la colle de pois, et depuis 2014 les protéines extraites des pommes de terre sont aussi autorisées. Le chitosane et chitine glucane issus d'Aspergillus niger ont été autorisés en 2012 (avec d'autres activités que le collage). Les extraits protéiques de levures ont été autorisés en 2013.
Cependant, au niveau de la réglementation biologique, la référence réglementaire est la version de 2010, n'autorisant pas tous ces nouveaux produits. Dans le cas d'une autorisation, la réglementation Bio Européenne impose l'utilisation d'intrants biologiques si ceux-ci sont disponibles sur le marché (protéine végétale blé ou pois, gélatine, colle de poisson).
Le projet présenté permettrait d'enrichir les comparatifs entre les colles animales et colles d'origine végétale ou fongique existantes mais non autorisées actuellement en vinification biologique. En effet, peu d'études ont été réalisées avec un comparatif de colle assez large pouvant orienter les choix des vinificateurs pour les vins rouges du Sud-Ouest.

Évaluation de l'implantation directe d'une culture de légumes dans un couvert végétal implanté en hiver

Expérimentation système - En cours - Echelle Régionale - ACPEL
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2020
Les objectifs de ces essais seront :
- de vérifier la faisabilité de la technique en maraîchage de plein champ,
- de maintenir le rendement et la qualité des légumes,
- de maîtriser l'enherbement,
- d'améliorer la fertilité du sol et de réduire la perturbation des sols (moins de travail du sol),
- de diminuer les coûts de production (réduire le temps de désherbage et la consommation d'énergie fossile).

Plantes couvre-sol comme contribution au contrôle des adventices et à la promotion de la biodiversité (PLACOHB)

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ASTREDHOR
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
- Mettre au point une méthodologie de sélection des plantes couvre-sol
- Définition d'une gamme de plantes couvre-sol performantes suivant l'usage
souhaité (sur le rang, au niveau des abords de parcelle...)
- Définir les modalités d'installation et d'entretien pour chaque gamme
- Définir les impacts de ces couvre-sol sur les productions (effet sur les adventices, la biodiversité et le sol)
- Créer des outils de diffusion et des outils pédagogiques sur les ITK innovants mis au point utilisant les couvre-sol

SEMISBIO

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
Le marché de la semence biologique pour la filière légumes est restreint et les variétés proposées, majoritairement hybrides, sont peu adaptées au terroir et peu diversifiées. Suite à ce constat, les maraîchers regroupés au sein de Bio Loire Océan participent depuis plus de 10 ans à un programme de sélection variétale, ayant permis de commercialiser plusieurs variétés comme la Carotte Violette de la Loire et la Tomate cerise Noire du Layon. A présent, les producteurs souhaitent expérimenter de nouvelles variétés et approfondir l'évaluation de la qualité de ces produits, à travers une démarche innovante entre producteurs, consommateurs et chercheurs. Le projet présenté ci-après est décliné en 3 axes. Le premier axe s'attachera à rechercher de nouvelles variétés, dont l'intérêt agronomique sera évalué par les producteurs et les chercheurs. Dans un second temps, l'intérêt de ces variétés d'un point de vue organoleptique et nutritionnel sera mesuré par les consommateurs, dans le cadre d'un partenariat avec l'ITAB le CTIFL et l'INRA - IRHS. Enfin, à partir des résultats obtenus, les variétés les plus intéressantes d'un point de vue agronomique, organoleptique et nutritionnel seront multipliées et commercialisées. Cette approche ‘de la graine à l'assiette' concerne 7 espèces de légumes. Certaines espèces (carotte, tomate) sont à des stades avancés dans la sélection tandis que, pour d'autres espèces (poireau et salades d'hiver), le processus de sélection variétale démarrera au cours du programme. Ce projet vise à développer des variétés biologiques adaptées au terroir et aux attentes des consommateurs, répondant ainsi à une demande professionnelle, commerciale et sociétale sur le territoire régional.

CERERE

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Européenne - Agri-Food Economics & Social Science (UK), School of Agriculture Policy and Development (UK)
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
Pour repenser la filière céréales vers plus de durabilité en Europe, CERERE identifie et synthétise des bonnes pratiques où pratiques et résultats se sont rencontrées et ont donnés naissance à des pratiques et résultats scientifiques innovants. Ces bonnes pratiques seront ensuite diffuser dans le réseau PEI et vers l'extérieur pour supporter les groupes opérationnels existants et encourager le développement de nouveaux groupes

RESILAIT : Résilience des systèmes laitiers biologiques ; optimisation des facteurs de compétitivité et mise au point de systèmes plus efficients dans la gestion des risques à venir.

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2020
Ce projet vise à analyser les facteurs de résilience des systèmes laitiers biologiques pour les filières bovine, ovine et caprine. Ses objectifs sont d'évaluer les niveaux actuels de résilience et de performance sur de larges échantillons, d'analyser les facteurs de réussite ou de défaillance, de mesurer les impacts de certaines évolutions récentes des systèmes biologiques et d'appréhender certains risques futurs.
L'objectif de ce projet est de fournir aux futurs éleveurs en conversion les éléments de réussite en optimisant leurs trajectoires de conversion, de les conduire vers les systèmes les plus performants au plan économique et les plus résilients face aux aléas. Il vise à conforter la solidité actuelle de ces systèmes et celle des filières laitières biologiques en assurant la pérennité des exploitations actuelles et futures.

Microbioterre

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ARVALIS-Institut du Végétal
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2020
Microbioterre a pour objectif opérationnel de mettre au point et de diffuser un référentiel d'interprétation de l'analyse de terre élargie à la microbiologie du sol. Le projet s'appuie sur des laboratoires habitués à travailler directement avec les agriculteurs pour qu'ils puissent s'approprier un outil à coût raisonnable. Il s'agit d'optimiser les pratiques permettant à la fois de stocker suffisamment de carbone de manière durable et d'augmenter l'activité de dégradation de carbone qui conduit à la fourniture d'azote, de phosphore et de soufre aux cultures. Le champ de ce projet couvre les systèmes de grande culture et de polyculture élevages qu'ils soient conventionnels, conduits selon les principes de l'agriculture de conservation ou de l'agriculture biologique. Microbioterre est soutenu par les trois RMT : « fertilisation et environnement », « sols et territoires », « systèmes de culture innovants ».

MEXAVI : Développement d'une méthodologie éprouvée permettant d'évaluer la capacité des extraits végétaux à renforcer les défenses naturelles des volailles, depuis la sélection des extraits jusqu'à la mesure de l'efficacité biologique.

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ITAVI, ITEIPMAI
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2021
Le projet a donc pour objectif d'élaborer une méthodologie de référence opérationnelle, permettant d'identifier les extraits végétaux efficaces pour renforcer les défenses naturelles des volailles, tout en étant adaptés aux contraintes de fabrication des aliments. Cette démarche « step by step » sera basée sur une succession de 4 étapes validantes qui permettront de : - Etape 1 : Sélectionner à partir de la bibliographie, des extraits végétaux ou mélanges commerciaux potentiellement intéressants, sur la base de leur effet sur la santé des volailles, des caractéristiques des molécules bioactives et du potentiel économique via la constitution d'une base de données et de lois de décision. Etape fabrication des aliments pour volailles et lors de leur conservation, Etape Etape expérimental adapté (conditions sub-optimales) - 2 : Mesurer la stabilité chimique et biochimique des produits choisis (étape 1) au cours des process de - - 3 : Vérifier l'innocuité des produits stables (étape 2) grâce à une technique innovante (ex vivo), 4 : Confirmer l'efficacité sur les volailles des produits non toxiques (étape 3) grâce à un modèle

TRANSAAT : TRANSitions des Systemes AgriAlimentaires du Territoire

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
L'enjeu de cette recherche action est d'accompagner les dynamiques en marche sur le changement de pratiques qu'il soit agricole ou alimentaire, et s'appuyer sur cette matière pour analyser le processus du changement.
Il s'agit d'identifier précisément les freins et les leviers au changement de pratiques qui permettront à la fois de développer des productions de grande qualité environnementale, et d'asseoir un accès à l'alimentation de proximité et de qualité pour tous à l'échelle de notre territoire. Nous ne pouvons pas travailler sur la question de l'alimentation sans adopter une double approche à la fois agronomique (sur l'amélioration des pratiques agricoles) ET sociologique (sur l'évolution des comportements alimentaires et les pratiques agricoles). Le lien entre ces deux dimensions est un processus de changement de pratiques qui est en cours, et que nous allons étudier de façon conjointe entre et avec les agriculteurs et les consommateurs, afin de passer du changement de pratiques à l'installation d'un changement des mentalités dans la durée. L'approche territoriale permet la mise en lien entre les disciplines pour penser l'alimentation dans sa globalité, depuis les pratiques de production jusqu'aux habitudes de consommation, avec un double regard technique et sociologique.

VANCOUVER, Valorisation des couverts végétaux dans les systèmes de culture pour la gestion agroécologique de la flore adventice

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ACTA
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2020
Le projet VANCOUVER a pour objectif général de quantifier le potentiel et la robustesse de régulation biologique des couverts (couvert d'interculture, couvert associé, couvert permanent ou pseudo-permanent) sur la flore adventice. Il s'agira aussi d'évaluer leur aptitude à réduire l'usage des herbicides ou à modifier les pratiques de désherbage pour un moindre impact environnemental de ces systèmes de culture.
Nous proposons deux grands axes de travail :
1. Evaluer l'effet de l'introduction des couverts sur le salissement des parcelles à l'échelle de la culture : comprendre et quantifier les relations de compétition des couverts sur les plantes adventices (régulation biologique) ;
2. Mesurer les conséquences de l'introduction des couverts à l'échelle du système de culture sur l'évolution du salissement : modification du système, gestion des couverts et impact sur les pratiques de désherbage, performances agronomiques, économiques, environnementales.
Le projet doit permettre d'améliorer les préconisations en incluant les enjeux de gestion de la flore adventice.

EQUAVEG Développement d'un outil d'Evaluation de la QUAlité sanitaire des VEGétaux avant récolte vis-à-vis de la présence dans les sols d'éléments traces métalliques (EQUAVEG)

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ACTA
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2020
Le projet vise à disposer d'un outil de mesure opérationnel innovant pour évaluer les capacités de transfert des éléments traces métalliques (ETM) du sol vers des plantes afin d'anticiper la qualité sanitaire d'une production végétale à l'échelle de la parcelle dans la perspective d'un diagnostic rapide. Cet outil repose sur l'utilisation d'un capteur qui sera évalué et caractérisé pour une implantation dans les sols.
Les objectifs constituant les différentes étapes du projet sont les suivants :
1. adapter le design du capteur. Celui-ci est conçu à partir de milligels diffusifs (Diffusive MilliGels, DMG) synthétisés par un procédé millifluidique innovant et incorporant des nanoparticules chélatantes. L'utilisation des capteurs DMG a déjà été validée pour le suivi du cuivre seul dans des eaux et des sols d'intérêt en viticulture. Des premiers tests ont également montré la faisabilité de la détermination par les DMG du cadmium, du plomb et du nickel dans ces mêmes sols. Des essais complémentaires devront être faits afin de (i) déterminer les capacités de piégeage et le design optimal (c'est-à-dire le dimensionnement du dispositif contenant les milligels) de cet outil et (ii) le valider pour le suivi dans les sols du cadmium et du plomb, ces deux éléments étant l'objet d'exigences réglementaires susceptibles d'être révisées prochainement.
2. évaluer la réponse du capteur DMG, sa répétabilité et sa capacité à évaluer la biodisponibilité vis-à-vis d'une culture en milieux connus (milieu aqueux et milieu sol) et en conditions climatiques contrôlées (humidité, température), après étalonnage.
tester le capteur dans des situations de culture de terrain (plein champ pour la laitue et cressonnière pour le cresson) afin de définir son domaine et ses conditions d'utilisation, et de valider son usage dans ces conditions.
1 2 3 4 page suivante

Recherche

Index des productions Index des thématiques

Rechercher une action
2 minutes pour comprendre
Pour rechercher des actions en AB...
... il suffit de sélectionner au moins un critère parmi les champs proposés :
- via les menus déroulants : domaines d'application, thématiques, date, échelle, localisation, état d'avancement de l'action.
- en saisissant UN mot clé (recherche dans le titre de l'action et ses objectifs) pour préciser la recherche
(attention : ESSAI fera apparaître des actions avec le terme nécESSAIre...)

ASTUCE !!!
- clic simple = remplace la page de résultats par la fiche action
- maj + clic = fiche action ouverte dans une nouvelle fenêtre
- ctrl + clic = fiche action ouverte dans un nouvel onglet

ITAB - Institut Technique de l'Agriculture Biologique     www.itab.asso.fr     QuiFaitQuoi     Contacts
identifiant
mot de passe
...
Fermer