QuiFaitQuoi
recherche/expérimentation en AB

Gestion agroécologique des punaises du chou (Impulse)

Type d'actionProjet Recherche/Expé
StatutTerminée
Début  janvier 2017
Fin  décembre 2017
Implication dans l'AB100% AB
Echelle de l'action
Régionale

Localisation
PACA
 

 

Organisme(s) des responsables

GRAB


Productions

Chou : fleur, pommé, bruxelles, brocoli
 

Thématiques

Environnement en général
Gestion des ravageurs
Production végétale en général
 


Objectif

Dans le cadre du projet ONEMA Impulse, le GRAB va travailler sur la gestion des punaises du chou Eurydema, en plein champ. En 2017, les essais concerneront les plantes-pièges. Le principe est basé sur l'utilisation de services écosystémiques : il s'agit d'attirer les punaises sur des végétaux qu'elles apprécient particulièrement, puis d'éliminer ces derniers, évitant ainsi que les ravageurs ne pénètrent dans la culture à protéger. En 2018 et 2019, des combinaisons de méthodes de gestion les plus efficaces seront testées, afin d'élaborer une stratégie globale de protection.

Résultats

Type de diffusion
Article technique de vulgarisation

Propriété des résultats

GRAB

Localisation des résultats

www.grab.fr

Résultats attendus

CONCLUSIONS :
L'essai a été réalisé (période, environnement) avec une très forte pression altises et punaises. L'enherbement spontané riche en brassicacées sauvages (Sinapis arvensis) a constitué un très fort réservoir en altises et punaises.
Les plantes pièges choisies, notamment la moutarde et le colza, ont montré un potentiel intéressant pour attirer les punaises. L'aspiration a ensuite permis de neutraliser de nombreuses punaises présentes sur les plantes piège. Cependant, la technique n'est pas opérationnelle. Le semis des plantes piège a été réalisé un mois avant la plantation du chou, afin que les plantes piège soient suffisamment développées pour être attractives au moment de la plantation de chou. Ce délai sans aspiration a permis aux punaises de pondre sur les plantes piège. Il faudra donc démarrer les aspirations plus tôt, bien avant la plantation du chou. La fréquence d'aspiration (hebdomadaire) est peut-être insuffisante, notamment lors des pics de la mi-juillet. Les aspirations visuelles montrent que l'aspiration n'est pas efficace à 100%, certains individus tombent au sol et ne sont pas aspirés. Enfin, la disposition des plantes piège pourrait être améliorée, en les intégrant dans la parcelle cultivée.
La culture a été mise en place en juillet, pendant une période à risque pour les punaises. Malheureusement, cette période est aussi très propice aux altises. Celles-ci ont été aspirées en quantités très importantes (plus de 15000 individus sur moutarde) sur les plantes piège, ce qui est positif. Elles ont par contre entrainé la mort prématurée de la moutarde, réduisant ainsi son potentiel à réduire la pression punaises.
 

Partenaires scientifiques et techniques

Ctifl


En liaison avec l'action :

Projet Recherche/Expé - Supprimée - Echelle Non renseignée - aucun


ITAB - Institut Technique de l'Agriculture Biologique     www.itab.asso.fr     QuiFaitQuoi     Contacts
identifiant
mot de passe