QuiFaitQuoi
recherche/expérimentation en AB

VITINNOBIO : Repérer, caractériser et partager des innovations pour concevoir des systèmes viticoles innovants et accompagner le développement de la viticulture biologique

Type d'actionProjet R&D
StatutEn cours
Début  janvier 2014
Fin  décembre 2016
Implication dans l'AB100% AB
Echelle de l'action
Nationale

Localisation
France
Aquitaine
Bourgogne
PACA
 

 

Organisme(s) des responsables

GRAB, IFV, ITAB


Productions

Viticulture
 

Thématiques

Méthodes spécifiques
Systèmes de production en général
Valorisation / Communication
 


Objectif

Aujourd'hui la viticulture est une des productions qui connait la plus forte augmentation des surfaces certifiées ou en conversion, représentant 7,4% de la SAU viticole en 2011 (source Agence Bio). De plus en plus de questions se posent autour de la durabilité de ces systèmes de production, du fait des points critiques liés à l'application du cahier des charges sur une culture pérenne et spécialisée. Peu accompagnée à ses débuts par les organismes de recherche et de développement, la viticulture biologique s'est appuyée sur la mise en oeuvre d'innovations pour répondre à ces points critiques. Nous nous proposons comme objectifs de ce projet de :
- Objectif 1 (O1) : construire une méthode pour caractériser les innovations en viticulture biologique
- Objectif 2 (O2) : établir une typologie des innovations mises en place dans les exploitations viticoles pour faire face aux points critiques de la viticulture biologique
- Objectif 3 (O3) : évaluer la validité de certaines de ces innovations selon leur contexte de mise en oeuvre et leur « transférabilité » à d'autres contextes (d'exploitation et/ou de bassin de production) ;
- Objectif 4 (O4) : fournir aux professionnels de la filière viticole la méthode élaborée et les résultats de la typologie des innovations, transférer les résultats à l'ensemble de la profession viticole et la méthode à d'autres productions.
Enfin, un objectif transversal est de mettre en relation des réseaux de conseillers viticoles et de chercheurs afin d'intégrer des connaissances expertes et partager des méthodes autour des processus d'innovation en viticulture.

Résultats

Type de diffusion
Article scientifique
Article technique de vulgarisation
Colloque, journée technique, séminaire
Compte-rendu de réunion ou de visite
Fiche, cahier technique
Formation
Porte ouverte, visite, démonstration
Support pédagogique
Synthèse, rapport

Propriété des résultats

Tous les partenaires du projet

Résultats attendus

Les résultats du projet seront communiqués au fur et à mesure de son déroulement : ainsi la typologie des innovations repérées sera valorisée dès la fin de l'Action 2. Une équipe projet se consacrera pour cette sous-action à la construction des supports de communication des résultats du projet :
- L'INRA pour la rédaction des articles scientifiques ;
- L'ITAB, l'IFV et la CRA PACA pour les restitutions prévues à l'adresse des agents du développement et des viticulteurs (fiches méthodologiques, articles techniques, restitutions orales, formations) ;
- Formabio pour la construction d'outils pédagogiques à destinations des apprenants et les visites de fermes.

Diffusion des résultats
La diffusion et valorisation des résultats touchera différents publics :
- communication scientifique à l'adresse de la recherche :
Le développement d'une démarche de repérage et de caractérisation d'innovations techniques et de définition de leur domaine de validité, ainsi que les facteurs qui conduisent à l'adoption d'innovations en viticulture biologique, feront l'objet d'articles scientifiques.
- communication technique à l'adresse des agents du développement :
Des restitutions seront prévues lors des journées techniques nationales sur la viticulture biologique organisées par l'ITAB et l'IFV, du Sitevi organisé par l'IFV et des salons Tech&Bio organisés par les chambres d'agriculture avec leurs partenaires. En région, chaque partenaire communiquera via ses réseaux de diffusion (bilans de campagne, journées techniques des interprofessions...). Il est prévu également de publier des articles dans la presse viticole pour informer techniciens et viticulteurs des innovations repérées, de leurs conditions de mise en oeuvre et de leur domaine de validité. A la suite des journées techniques nationales sur la viticulture biologique, un temps d'échange avec un groupe élargi d'agents du développement non partenaires du projet sera prévu afin d'identifier les innovations potentielles qui méritent approfondissement (par des expérimentations complémentaires pour les innovations retenues dans l'Action 3, ou par l'étude de celles de la typologie non retenues).
- communication technique à l'adresse des viticulteurs :
Les vignerons qui auront participé au projet bénéficieront d'une restitution individuelle (sous forme papier) de la caractérisation des innovations qu'ils ont mises en place sur leur exploitation. Des restitutions collectives, organisées à l'occasion de journées techniques ou de réunions « bout de champ », toucheront un plus large public de viticulteurs en région afin de favoriser l'appropriation des innovations par les producteurs. Il est prévu également de faire se rencontrer les viticulteurs enquêtés, pour qu'ils puissent échanger au sujet des différentes innovations mises en place par le biais d'une journée nationale. Pour accompagner l'appropriation de certaines des innovations évaluées dans l'Action 3, des formations à l'adresse des viticulteurs seront prévues et inscrites aux catalogues de VIVEA et FAFSEA. Les chambres régionales d'agriculture se mettront en concertation avec leurs chargés de formation respectifs en région.
- communication technique à l'adresse de l'enseignement agricole :
Des visites des exploitations enquêtées seront organisées avec les enseignants pour leurs élèves, ainsi que des supports de cours. De courts films sur la mise en oeuvre de certaines innovations pourront être réalisés (avec des moyens limités) par les élèves et diffusés sur le site de leur école. La collaboration avec des enseignants permettra d'élaborer un outil de transfert de connaissances produites à partir d'un projet CASDAR à destination du réseau Formabio. Des fiches pédagogiques rédigées par les partenaires de l'enseignement agricole évalueront ce type de transfert avec les lycées. Elles seront diffusées via le réseau Formabio pour servir de base de réflexion sur les pratiques pédagogiques pouvant être mises en oeuvre dans les phases de transfert des projets à venir.
 

Partenaires scientifiques et techniques

33 - EPLEFPA de Bordeaux Blanquefort, 71 - EPLEFPA de Mâcon Davayé, 84 - EPLEFPA d'Avignon – Isles-sur-Sorgue, BIOBOURGOGNE, Bordeaux Science Agro, CA 33, CA Bourgogne, CA PACA, IFV, INRA Montpellier INNOVATION, INRA Montpellier SYSTEM, ITAB, INRA Colmar UEVV, INRA Versailles-Grignon SAD, Agrobio Périgord. APCA, FNAB, Agence Bio, DGER, Formabio


En liaison avec l'action :

Projet R&D - Terminée - Echelle Nationale - ACTA, ITAB


ITAB - Institut Technique de l'Agriculture Biologique     www.itab.asso.fr     QuiFaitQuoi     Contacts
identifiant
mot de passe