QuiFaitQuoi
recherche/expérimentation en AB

Rechercher une action

Effacer tous les critères

Texte Echelle
et  
  localisation
Date   Statut
Productions
toutes les productions
Thématiques
toutes les thématiques
Tri par date Trop de résultats, veuillez préciser votre recherchepage 3/4

Biocontrôle Botrytis sur un réseau en viticulture biologique en Aquitaine

Expérimentation analytique, Réseau de suivis - Terminée - Echelle Régionale - IFV
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
Le RESAQ VitiBIO est un réseau d'expérimentation participative en Aquitaine. Il a été créé en 2011 et il regroupe une douzaine de partenaires (Chambres d'Agriculture, Associations bio, Instituts) dans les différents vignobles aquitains. Il est coordonné par le Vinopôle. Chaque année, une expérimentation est menée en grandes parcelles et en conditions de production à partir d'un protocole commun. Les traitements ou interventions sont réalisées par les viticulteurs, le suivi et les notations sont réalisés par les partenaires. Pour la période 2014-2016, le thème d'étude du réseau est l'usage de produits de biocontrôle contre le botrytis.
2016 représente donc la dernière année d'évaluation de 2 produits de biocontrôle homologués contre le botrytis : Armicarb® et Botector®. 16 sites au total sont déployés en Aquitaine (même dispositif qu'en 2014 et 2015). Au-delà des notations des dégâts du botrytis, de nombreuses observations sont réalisées sur la physiologie de la vigne (entassement grappes, feuillage, azote des feuilles...) et sur d'autres facteurs (météo générale, capteurs température et hygrométrie in situ, notation de la pression des tordeuses, qualité de pulvérisation...) afin de mieux comprendre et expliquer des conditions de réussite ou d'échec des produits sur certaines parcelles

Courgette Précoce sous Abri Froid - Itinéraire technique et choix variétal 2016

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
La courgette est un produit phare dans la gamme de production légumière pour l'ensemble des producteurs du territoire français notamment pour l'ex-région Languedoc-Roussillon, que ce soit en circuit long comme en circuit court.
Le département des Pyrénées-Orientales jouit d'un climat propice au développement de cette culture. Cette situation permet de placer les producteurs en position favorable sur le marché pour la culture de courgette précoce sous abris froid.
De plus, la courgette type cylindrique verte F1 est une espèce qui est susceptible de passer en hors dérogation d'ici octobre 2017. Cette évaluation variétale permettra de tester les différentes variétés disponibles sur le marché (bio ou en non traitées) dans l'objectif de les commercialiser en bio par la suite. En effet, la gamme variétale disponible doit être en capacité de satisfaire les besoins de toutes les régions de production française pour assurer une continuité de présence sur le marché.

L'objectif est donc de conduire un essai variétal et de conduite culturale de la courgette de type long en culture précoce sous abris froid en AB.

Essai variétal fenouil d'automne sous abris en culture biologique

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
Le fenouil est une culture de diversification de la salade en automne sous abris, en circuit court
comme en circuit long. Le choix variétal s'oriente de plus en plus vers des variétés à bulbe
globuleux, de forme et de calibre homogène, et résistantes à la nécrose et à la montaison.
En agriculture biologique, il est essentiel d'évaluer les variétés disponibles en semences
biologiques et ce à à différentes périodes de culture. Le GRAB réalise depuis plusieurs années
des essais variétaux dans cet objectif, en production sous abris et en plein champ, à différentes
périodes de production. Ce compte rendu concerne 2 essais d'automne sous abris.

SALADE SOUS ABRIS : essai variétal sous abris en culture d'automne

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
Cet essai a pour finalité de tester les variétés proposées sous abris à l'automne par les sociétés de semences
en laitue et batavia blondes, en feuilles de chêne blonde et rouge.
Il s'inscrit dans un programme d'essais variétaux conduits par le GRAB en agriculture biologique, et destinés
à apporter des références sur le comportement des variétés dans des conditions spécifiques de l'AB. Ils
permettent également de référencer les variétés disponibles en semences biologiques et de répondre à la
réglementation qui impose, pour la serre, l'usage des semences biologiques pour les laitues, batavias, feuilles
de chêne blondes/rouges.

Essai variétal de patate douce en culture biologique sous abris (2016)

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
La patate douce (Ipomea batatas), plante d'origine tropicale (famille des Convolvulacées), est parfois cultivée
pour la vente directe dans des exploitations biologiques ou conventionnelles du Sud Est avec des variétés à
racines orange ou blanche (chair). Elle est mise en place par plantation de boutures racinées ou non
produites à partir des racines (mises au préalable en couche chaude).
En 2012, un premier essai réalisé au GRAB en plein champ, avec des plants bio produits par M. Audier,
(pépiniériste bio à Aix en Provence) avait permis de comparer 3 distances de plantation (30, 40 et 50 cm) ; la
distance de 30 cm avait obtenu le meilleur rendement ; cet essai avait aussi montré les difficultés de récolte
et la sensibilité de cette culture aux attaques de taupins et de campagnols.
Depuis 2013, les essais ont été réalisés sous abris afin de limiter les attaques de taupins et de campagnols
(voir comptes rendus sur site GRAB). Ils ont permis de comparer différentes variétés et origines de plants et
d'étudier l'intérêt d'une densité de culture supérieure.
Ce nouvel essai a pour objectif de valider les résultats antérieurs concernant les variétés et les
densités de culture.

Culture biologique de chou pointu de printemps en plein champ en Provence : Essai variétal 2016 en chou pointu de printemps

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
Le maraîchage biologique s'appuie sur la mise en oeuvre de cultures diversifiées qui permettent la
pratique des rotations et la commercialisation de produits variés, indispensables en vente directe.
Il est cependant nécessaire de fournir aux maraîchers des références locales sur le choix variétal
(au maximum en semences biologiques), les calendriers de culture, le rendement agronomique...
Dans cet objectif, le GRAB réalise depuis 2000 des essais sous abris et en plein champ dans le Sud
Est sur de nombreuses espèces, notamment le chou pointu.
Ainsi, après 2 essais réalisés en culture de printemps sous abris en 2012 et 2013 et 1 essai en culture
d'automne hiver en plein champ en 2014-2015, cet essai est conduit en culture de chou pointu de
printemps en plein champ pour évaluer différentes variétés (hybrides F1 et populations).

Essai variétal fenouil d'automne en culture biologique de plein champ

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
Le fenouil est une culture de diversification de la salade en automne en plein champ, en circuit court
comme en circuit long.
Le choix variétal s'oriente de plus en plus vers des variétés à bulbe globuleux, de forme et de calibre
homogène (notamment en circuit long) et notamment résistantes à la nécrose et à la montaison.
Dans le contexte réglementaire des semences en AB, il est essentiel d'évaluer les variétés dans
différents contextes de culture pour aboutir à l‘usage exclusif des semences biologiques. Dans cet
objectif, le GRAB met en place plusieurs essais variétaux sous abris et en plein champ. Cet essai
concerne le créneau de production d'automne en plein champ.

Variétés de radis demi-long rouge à bout blanc en culture biologique de plein champ dans le Sud Est au printemps et à l'automne : 4 essais variétaux 2016

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
fournir des légumes à des périodes de creux de production. C'est une culture courte, qui peut être mise en
place sur une large période de l'année, sous abris et en plein champ. Le choix variétal est large et complexe
pour les 2 types principaux de radis : rond rouge et demi-long rouge à bout blanc. Le GRAB débute en 2016
des essais variétaux afin de référencer les variétés dans différents créneaux de production.
Cette première étude a pour objectif de tester des variétés de radis (populations et hybrides F1) de type
demi-long à bout blanc adaptées à la production biologique de printemps et d'automne en plein champ dans
le Sud-Est et disponibles en semences biologiques ou conventionnelles non traitées.

POIVRON EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE (2016) : Essai variétal en poivron rouge carré et long en culture sous abris

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
La production de poivron biologique sous abri froid est très présente en Provence ; elle est surtout
assurée avec des variétés hybrides F1 en semences conventionnelles non traitées. Pour évaluer ces
variétés ainsi que les variétés populations disponibles en semences biologiques, le GRAB a réalisé en
2014 et 2015 l'évaluation d'une large gamme de types variétaux de poivron. Cet essai a pour objectif de
poursuivre et terminer cette étude avec la comparaison de variétés de poivron de couleur rouge en
culture sous abris, de types carré et long, en semences biologiques ou conventionnelles non traitées ;
cette étude poursuit également une étude de différentes modalités de densité et de taille.

Diversification en culture biologique sous abris en Provence : Essai variétal en chou rave en récolte de printemps

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
La salade est la culture principale en hiver sous abris en Provence, mais elle est risquée en AB en
raison de problèmes sanitaires (mildiou, Sclerotinia, pucerons ...). Les cultures de diversification
imposent des références précises sur les variétés et le calendrier cultural, le potentiel de rendement
agronomique et financier... Dans l'objectif d'acquérir des informations précises sur les espèces et
variétés, le GRAB assure depuis 2000 des évaluations dans des conditions de culture sous abris
proches de la salade : plants en mottes 3.75, culture sur paillage de densité 14/m². Ces essais
permettent de référencer les variétés disponibles en semences biologiques (ou potentiellement). Cet
essai variétal en chou rave sous abris pour une récolte de printemps (fin mai) a pour objectif de
poursuivre l'évaluation des variétés.

Essai variétal Clayton de CUBA en culture biologique sous abris

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
La salade est la culture dominante en hiver sous abris en Provence, mais elle est risquée en
agriculture biologique en raison des problèmes sanitaires (mildiou, Sclerotinia, pucerons). La mise
en place de cultures de diversification est une alternative potentielle, mais elle impose cependant
des références précises sur le choix variétal, le calendrier de culture, le potentiel de rendement
agronomique et financier...
Le pourpier d'hiver (clayton de Cuba) est une culture alternative d'automne sous abris, produite par
quelques maraîchers biologiques dans la région sur des surfaces restreintes (marché très limité). On
ne dispose cependant pas de références sur les caractéristiques des différentes variétés proposées
par les sociétés de semences, ni d'information sur le comportement de cette espèce en récolte de
printemps sous abris.
Afin d'étudier pour cette espèce les variétés disponibles en semences biologiques ou
conventionnelles non traitées, le GRAB débute en 2016 une série d'essais sous abris ; ce 1er essai
est réalisé en même temps que 3 essais variétaux en chou rave, fenouil et mini-blette.

Diversification en culture biologique sous abris en Provence : Essai variétal en fenouil en récolte de printemps

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
La salade est la culture principale en hiver sous abris en Provence, car elle représente un volume de
vente important. Elle est cependant risquée en AB en raison de problèmes sanitaires (mildiou,
Sclerotinia, pucerons ...). Les cultures de diversification sont possibles, mais elles imposent des
références précises sur les variétés et le calendrier cultural, le potentiel de rendement agronomique
et financier... Dans l'objectif d'acquérir des informations précises sur les espèces et variétés, le
GRAB assure depuis 2000 des évaluations dans des conditions de culture sous abris proches de la
salade : plants en mottes 3.75, culture sur paillage de densité 14/m². Par ailleurs, ces essais
permettent de référencer les variétés disponibles en semences biologiques (ou potentiellement) afin de
respecter la réglementation : ainsi, en fenouil, les semences conventionnelles ne sont plus
utilisables (sauf autorisation exceptionnelle) à dater de novembre 2016. Cet essai variétal sous abris
pour une récolte de printemps (fin mai) a pour objectif de poursuivre l'évaluation des variétés.

MINI -BLETTE : essai variétal en récolte de printemps sous tunnel froid (2016)

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2016
La salade est la culture dominante en hiver sous abris en Provence, mais elle est risquée en agriculture
biologique en raison des problèmes sanitaires auxquels les maraîchers sont confrontés (mildiou, Sclerotinia,
pucerons). La mise en place de cultures de diversification est une alternative potentielle, mais elle impose
cependant des informations précises, notamment sur le choix variétal à différentes périodes de culture. Dans
cet objectif, depuis 2000, le GRAB réalise des essais variétaux en maraîchage biologique afin de produire
des références régionales sur les principales espèces potagères.
En mini blette sous abris, le GRAB a réalisé de 2009 à 2013 des essais variétaux en automne-hiver
(plantation de fin septembre à fin octobre, récolte de décembre à mars). Cet essai a pour objectif de compléter ces
références avec de nouvelles variétés et sur un nouveau créneau de culture de récolte de printemps. Cet
essai est réalisé en même temps que des essais variétaux de chou-rave, fenouil et de Clayton de Cuba.

Essai variétal en culture biologique d'épinard d'hiver sous abris dans le Sud Est

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : janvier 2017
Ce travail s'intègre dans un dispositif mis en place au GRAB qui a pour objet, dans des conditions d'agriculture
biologique, de référencer les variétés disponibles en semences biologiques ou conventionnelles non traitées de
différentes espèces en cultures d'hiver sous abris, notamment en alternative à la production de salades.
Cet essai porte sur l'épinard : cette culture constitue un petit marché en comparaison de la salade mais représente
une culture intéressante pour sa moindre sensibilité que la salade aux maladies et ravageurs. Cependant en 2015-
2016, la principale variété Racoon (RZ) a présenté une forte sensibilité au mildiou, maladie provoquée sur épinard
par un champignon spécifique (Peronospora farinosa f.sp.spinaciae) qui compte désormais 15 souches en
France ; la variété Racoon, non tolérante à la race 13, a probablement été attaquée par cette race. Ces attaques
ont induit de fortes pertes commerciales en raison de l'absence de fongicide efficace en AB.
Cette étude porte sur la comparaison de variétés d'épinard disponibles en semences biologiques ou
conventionnelles non traitées, en comparaison de Merkaat (RZ, tolérante Pf 1 à 15), en culture d'hiver sous abris
(plantation d'octobre, plusieurs coupes successives de décembre à mars). Elle a pour objectif de rechercher des
variétés alternatives, non attaquées par le mildiou et intéressantes agronomiquement.

Quantification et chiffrage économique des externalités de l'agriculture biologique?

Projet R&D - Terminée - Echelle Nationale - INRA Clermont-Ferrand URH, ITAB
Début : janvier 2016 - Fin : novembre 2016

Maitrise des adventices en culture de carotte

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
La relocalisation des approvisionnements est une tendance forte de la filière fruits et légumes
biologique. Parmi les cultures concernées une production légumière leader, celle de la carotte,
quasi inexistante actuellement sauf en circuit court en Languedoc Roussillon.
Pourtant dans certains sols sablo limoneux de la zone côtière du Languedoc Roussillon, la
carotte fane peut trouver opportunément sa place en région, notamment sur des créneaux
précoces, en substitution partielle de la production bio en région andalouse.
Pour développer cette production il s'agira de proposer aux structures d'exploitation en capacité
de mécaniser les travaux culturaux, un itinéraire de désherbage performant permettant de
fiabiliser cette production sur le créneau précoce. Nous testerons l'intérêt et les contraintes
d'une solarisation, avec mécanisation de la pose des bâches plastique permettant de réaliser des
chantiers de qualité.
La solarisation, utilisée principalement en culture de salade en Roussillon, permet de détruire
le stock de graines d'adventices dans le sol mais entraine une forte minéralisation. Cette
minéralisation entraine un niveau d'azote (sous forme nitrique) important dans le sol qui
pourrait être préjudiciable à la culture de carotte. Il convient donc de tester les effets d'une
solarisation précédant une culture de carotte. Des observations complémentaires seront
réalisées sur les risques phytosanitaires du feuillage, car la qualité commerciale du produit
en dépend.
Cet essai est reproduit pour la deuxième année consécutive chez le même producteur.

BUT DE L'ESSAI
Evaluer l'intérêt et les contraintes d'une solarisation dans la lutte contre les adventices en
culture de carotte botte bio précoce.

Evaluation variétale laitue sous abri

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
Enjeu du choix variétal laitues sous abris
La laitue sous abri est une culture phare de la région. Des tests variétaux conduits en
Agriculture Biologique sont nécessaires pour évaluer les nouvelles variétés et leur adaptation
à ce mode de conduite, notamment face à l'évolution des races de Bremia. Le durcissement de
la réglementation imposant l'utilisation de semences Bio pour divers types de laitue sous abri,
nous testerons les variétés des sociétés ayant une gamme bio.

L'objectif de l'essai est d'évaluer, en conduite Bio, les nouvelles variétés de laitues (tous
types) proposées par les maisons grainières, avec comme priorité une gamme de résistances
génétiques complète Bremia 1 à 32.
Le durcissement de la réglementation imposant l'utilisation de semences Bio pour divers
types de laitue sous abri, nous ne testerons que les variétés des sociétés ayant une gamme bio.
Les essais portent sur trois créneaux de récolte de décembre à mars.

Itinéraire technique patate douce

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
La patate douce principalement importée d'Espagne, d'Israël et des USA connait depuis
quelques années une amorce de développement dans notre région. Le climat, les sols et
l'expérience en production de pomme de terre sont des facteurs favorisants ainsi que la
relocalisation souhaitée par les metteurs en marché Français. La sécurisation de cette nouvelle
production passe par la maîtrise des techniques de production.
Le nombre de producteur cultivant la patate douce a augmenté entre 2015 et 2016. Ainsi, trois
parcelles sur les cinq conduites en Bio dans le Roussillon en 2016 ont été suivies par le
Civambio66 afin d'enregistrer les itinéraires et techniques mis en oeuvre, d'évaluer les
récoltes (état sanitaire et rendement) et de proposer des améliorations.
La mise au point d'un ou plusieurs itinéraires techniques en fonction de la taille des parcelles
et du niveau de mécanisation sont nécessaires pour accompagner le développement de cette
culture.

But de l'essai :
Evaluer différents itinéraires techniques de la patate douce en conduite bio sur trois sites de
production en condition méditerranéenne.

Cultures de diversification : Itinéraire technique et choix variétal fenouil d'hiver-printemps sous abri froid

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
Le fenouil sous abri froid est une culture de diversification en développement sur la région. Pour le
circuit long, notre région méditerranéenne est privilégiée pour la culture de cette plante gélive. Cette
production peut augmenter la diversité de l'offre, de décembre à mai pour les circuits courts (au mois
de mai, la disponibilité en produit est limitée).
Le fenouil devrait passer en hors dérogation d'ici fin d'année 2016. Le but de l'essai est donc de tester
plusieurs variétés qui pourraient être commercialisées en semences bio par la suite.
La variété de référence est Solaris (Béjo), dans cet essai nous testerons 8 autres variétés qui sont
commercialisées par des maisons grainières disposant d'une gamme bio (Bejo, Vitalis et Clause).

Biodiversité fonctionnelle en maraîchage biologique : Bandes fleuries semées à l'automne pour favoriser les ennemis naturels des pucerons

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2017
La biodiversité fonctionnelle consiste à favoriser autour des cultures des espèces végétales qui vont attirer, héberger, nourrir les insectes auxiliaires indigènes participant au maintien des populations de ravageurs sous le seuil de nuisibilité économique. L'objectif est de tester cette technique pour améliorer la lutte contre les pucerons, qui sont parmi les principaux ravageurs dans le Sud de la France. La stratégie testée ici est le semis à l'automne de plantes attirant des pucerons spécifiques non problématiques pour les cultures (principe des planes-relais). L'hypothèse est que la bande peut servir de refuge hivernal, et fournit un abri et de la nourriture (principalement sous forme de proies/hôtes de substitution) de façon précoce aux auxiliaires, ce qui permet d'améliorer leurs performances de régulation sur la culture.

Biodiversité fonctionnelle en maraîchage biologique : Bandes fleuries de vivaces plantées dans les abris pour favoriser les ennemis naturels des pucerons

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2017
La biodiversité fonctionnelle consiste à favoriser autour des cultures des espèces végétales qui vont attirer, héberger, nourrir les insectes auxiliaires indigènes participant au maintien des populations de ravageurs sous le seuil de nuisibilité économique. L'objectif est de tester cette technique pour améliorer la lutte contre les pucerons, qui sont parmi les principaux ravageurs dans le Sud de la France. La stratégie testée ici est la plantation dans le tunnel d'une bande d'espèces végétales vivaces renforçant la présence durable d'auxiliaires contre pucerons. L'hypothèse est que la bande peut servir de refuge hivernal, et fournit un abri et de la nourriture (pollen, nectar, proies/hôtes de substitution) de façon précoce aux auxiliaires, ce qui permet d'améliorer leurs performances de régulation sur la culture.

L'enherbement sur le rang : un outil pour limiter les ravageurs ? L'intérêt de la biodiversité fonctionnelle

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2017
L'objectif de cet essai est d'adapter la stratégie des bandes fleuries au contexte particulier des parcelles agroforestières. Un certain nombre de ravageurs est commun aux cultures légumières et fruitières (pucerons, lépidoptères) ; il est donc possible d'envisager des bandes fleuries qui puissent jouer un rôle sur les cultures annuelles (légumes) et pérennes (arbres fruitiers). Les principales études sur la biodiversité fonctionnelle en arboriculture ont concerné des bandes fleuries d'annuelles et de vivaces semées dans l'entre-rang en mélange dans les travaux du Fibl (Wyss, 1995 ; Wyss et al., 2005), les haies composites dans les travaux de l'INRA (Simon et al., 2010). Les résultats du CASDAR agroforesterie 2009-2011 montrent bien l'intérêt de l'agroforesterie pour améliorer l'efficacité agro-écologique des systèmes agroforestiers, mais les bandes fleuries sur le rang, qui n'ont pas été étudiées jusqu'à présent, pourraient, en augmentant la complexité du système et en multipliant les possibilités de gîte pour les auxiliaires, s'avérer intéressantes dans ce contexte.

Efficacité d'infradoses de sucre contre Tuta absoluta en culture de tomate - CASDAR SWEET

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
Evaluer l'efficacité d'infradoses de sucre pour lutter contre Tuta absolu ta en culture de tomate.

Lutte biologique contre thrips et aleurode sur poivron

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016
Le thrips est l'un des principaux ravageurs sur poivron. L'essai de cette année consiste à
tester une combinaison d'Euseius gallicus (visant plutôt les aleurodes) et d'Amblyseius
degenerans (visant plutôt les thrips), acariens prédateurs de la famille des Phytoseidae. La
stratégie choisie est basée sur un lâcher à dose faible, complété par un nourrissage unique
au moment du lâcher. Cette stratégie vise à favoriser l'installation précoce des auxiliaires en
absence de proies, et à limiter les coûts de la lutte biologique.

Lutte contre les pucerons sur laitue

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2016

BIOSPAS Agriculture Biologique et Simulation de Paysages Suppressifs

Projet R&D - Terminée - Echelle Nationale - INRA PACA PSH
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2017
Pour concevoir des environnements aptes à supprimer ou du moins réduire les ravageurs des cultures, le projet est de modéliser l'effet de la structure du paysage sur le déplacement des auxiliaires et leur présence dans les parcelles. Test et paramétrage du modèle seront réalisés sur le cas du carpocapse du pommier et son cortège de prédateurs, pour lesquels de nombreuses données d'observations en verger sont disponibles.

Biodiversité fonctionnelle en maraîchage biologique : Bandes florales pour l'hibernation des punaises prédatrices (Macroplus)

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2016 - Fin : décembre 2017
La biodiversité fonctionnelle consiste à favoriser autour des cultures des espèces végétales qui vont attirer, héberger, nourrir les insectes auxiliaires indigènes (notamment les punaises prédatrices), participant au maintien des populations de ravageurs sous le seuil de nuisibilité économique. L'objectif est de transposer cette technique pour améliorer la lutte contre les aleurodes et les acariens tétranyques, qui sont parmi les principaux ravageurs sous abri dans le Sud de la France.
Dans des essais précédents, différentes plantes ont montré un intérêt comme plantes-hôtes des punaises prédatrices. Le souci (Calendula officinalis) se montre particulièrement favorable à Macrolophus pygmaeus, notamment comme plante refuge en hiver. Le souci est en outre une espèce très rustique, dont les semences sont abordables et faciles à trouver. Cet essai, qui est réalisé dans le cadre du projet Ecophyto Macroplus, vise à répondre à l'une des interrogations soulevées lors du comité de pilotage du 18/02/2016. Le transfert spontané des Macrolophus depuis une bande fleurie de souci vers la culture à protéger est-il suffisant ou faut-il forcer ce transfert pour obtenir des effectifs suffisants de Macrolophus dans la culture ?

Luz'Co - Développer les démarches collectives territoriales facilitant la mise en place de systèmes agroécologiques à base de luzerne

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - FRCUMA Ouest
Début : novembre 2015 - Fin : décembre 2019
La finalité du projet est de favoriser l'émergence, la consolidation et la démultiplication des démarches collectives territoriales visant à la mise en place de systèmes agro-écologiques à base de luzerne. Pour y parvenir, nous nous donnons les objectifs suivants :
- Décrire les différentes modalités d'organisation collective facilitant la mise en place et la pérennisation de systèmes agro-écologiques à base de luzerne à l'échelle territoriale
- Analyser l'impact économique, environnemental et social de ces formes d'organisation collectives sur la durabilité des systèmes agricoles à l'échelle des exploitations et à l'échelle territoriale.
- Créer les conditions à même de susciter l'émergence, la consolidation et la démultiplication de ces démarches : outils et méthodes d'accompagnement, formation, réseaux d'acteurs, etc.

Essai variétés céréales d'hiver et de printemps 2015-2016

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - CA Nord Pas de Calais
Début : novembre 2015 - Fin : août 2016
Test de variétés de céréales d'hiver et de printemps conduites en AB

Semis d'hiver :
- 26 blés tendres dont 4 variétés de blés anciens
- 18 triticales
- 6 orges brassicoles

Semis de printemps :
- 6 blés tendres
- 7 orges brassicoles

OTOVEIL: Développer des Outils Techniques et organisationnels de conseil pour la surveillance et la prévention sanitaire dans les élevages biologiques

Elaboration d'outils, Enquête, Expérimentation système - En cours - Echelle Nationale - GAB 44, ITAB
Début : novembre 2015 - Fin : juin 2019
Identifier les leviers d'action pour réduire améliorer la santé des ruminants, afin de limiter l'utilisation d'intrants médicamenteux de synthèse dans les exploitations d'élevage de ruminants en AB.

Ces leviers seront recherchés à la fois dans l'organisation du conseil en matière de gestion sanitaire, dans la nature des échanges de savoirs et la relation de conseil entre éleveurs et conseillers sanitaires, ainsi que dans les outils mobilisés par les éleveurs pour la prévention et la surveillance de la santé de leurs animaux.

Homologation de l'huile de sésame AMM adjuvants synergiste

Autre - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : novembre 2015 - Fin : janvier 2019
Homologation de l'huile de sésame AMM adjuvants synergiste
Dossier d'AMM auprès de l'Anses

VIBRATO Dynamique inter-annuelle des performances productives, environnementales et commerciales - caractérisation, évaluation et analyse des mécanismes sous-jacents en AB

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - INRA Montpellier SYSTEM
Début : novembre 2015 - Fin : novembre 2018
Face aux difficultés agronomiques et économiques que connaît la viticulture bio, le projet vise à mieux cerner ses performances, leurs variations inter-annuelles et les mécanismes sous-jacents, par l'analyse et l'évaluation : de la variabilité des rendements et de ses causes, notamment sanitaires ; des changements de commercialisation liés à la conversion et des raisons des déconversions constatées ; des performances environnementales (adaptation de la méthode ACV). Dans la continuité de travaux précédents, VIBRATO propose de développer une méthode de diagnostic des performances fondée sur des indicateurs propres à la viticulture bio.

Vulnérabilité des élevages bovins laitiers lors de leur conversion à l'agriculture biologique

Thèse - En cours - Echelle Nationale - INRA Toulouse AGIR
Début : octobre 2015 - Fin : septembre 2018
Développer une méthode d'analyse de la vulnérabilité des élevages laitiers pendant la phase de conversion à l'AB.
Identifier les trajectoires de conversion les moins vulnérables via une analyse à l'échelle nationale basée sur la BDD Diapason sur le sous-échantillon d'élevages ayant été suivis durant la conversion et une analyse à l'échelle locale basée sur des suivis pluriannuels d'élevages opérant une conversion à l'AB

CASDAR SECALIBIO : Sécuriser les systèmes alimentaires en production de monogastriques biologiques

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale
Début : octobre 2015 - Fin : juin 2019
Les objectifs généraux du projet sont de construire des références et des outils pour aider (1) à la production de MPRP (Matières Premières Riches en Protéines) sur le territoire français et ; (2) à l'optimisation de leur utilisation en alimentation animale de monogastriques biologiques, dans l'optique du passage à une alimentation 100% biologique conformément à la réglementation européenne.

CUNIPAT

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale
Début : octobre 2015 - Fin : septembre 2018
Construire un référentiel technique simplifié (RTS) pour la cuniculture AB et analyser la durabilité seront les
objectifs de la tâche 1 de CUNIPAT. La co-construction d'un premier RTS sera (tâche 1.1) menée par l'ITAB en
collaboration étroite avec l'AELBF et la CAB. Après validation et déploiement de l'outil créé (tâche 1.2),
l'analyse complète des données du RTS permettra d'identifier les freins techniques majeurs en termes, de
gestion de la santé des animaux (tâche 1.3) et particulièrement le parasitisme interne, et de potentiel de
production en lien avec l'usage optimum du pâturage. A terme, cela devra permettre de faire évoluer les
pratiques, de redéfinir les critères d'évaluation de l'AB et de mieux analyser la durabilité de ce type de
système (méthode multicritère DIAMOND, équipe SYSED). En perspective, à partir du RTS, des normes
minima d'installation adaptées à la cuniculture AB seront proposées aux instances règlementaires.
Le second objectif de CUNIPAT sera d'analyser, et contribuer à lever les freins entre performances, santé en
cuniculture AB, et particulièrement: la maîtrise du parasitisme et des désordres digestifs en interaction avec
les stratégies d'alimentation (tâche 2). Pour cela un programme de doctorat a débuté (nov. 2014) sur la
question de la maîtrise du parasitisme, associé au projet PROF (févr. 2015-aout 2016, financement GISA)
pour apporter une première preuve de concept sur l'efficacité des tannins condensés naturels pour lutter
contre le parasitisme (helminthes et coccidies) chez le lapin. Cette tâche 2 de CUNIPAT est divisée en 5 soustâches
(détails cf.3), elle contribuera à la mise au point d'un outil simple de calcul de risque métabolique, et
une étude originale des paramètres physiologiques (liés aux animaux) et chimiques (liés aux plantes)
impliqués dans la genèse des troubles métaboliques liés à la sur-ingestion de jeunes plantes. En fin de
projet, l'objectif est aussi de proposer une modélisation empirique et dynamique des relations entre
parasitisme et croissance du lapin au pâturage selon les conditions d'élevage (système cunicole vs. système
mixte ovins-lapins, temps de retour sur les parcelles pâturées, etc.).
Le 3ème objectif de CUNIPAT (tâche 3) sera de concevoir par modélisation-simulation de modes de gestion
intégrés du pâturage en cuniculture satisfaisant des compromis acceptables pour les éleveurs entre
performances productives et sanitaires. Pour ce faire, un modèle mathématique de simulation dynamique
de la gestion du pâturage en élevage cunicole sera développé à partir de connaissances et modèles déjà
disponibles ou produites dans le cadre de CUNIPAT et des projets associés. Ce modèle sera ensuite validé
avec des éleveurs (sous forme de fiches de conseil) pour concevoir et évaluer des modes de gestion intégrés
du pâturage en cuniculture selon les conditions pédo-climatiques et d'élevage (par ex. système mixte).

Approbation du goudron de pin en substance de base

Autre, Synthèse / bibliographie - En cours - Echelle Européenne - ITAB
Début : octobre 2015 - Fin : janvier 2019
Approbation du goudron de pin en substance de base

Criblage de nouvelles variétés de blé d'hiver proposées par les semenciers en système biologique

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - GRAB HN
Début : octobre 2015 - Fin : juillet 2016
Les performances de ces variétés (levée, pouvoir couvrant, hauteur, résistance aux maladies, qualité meunière et rendement) sont comparées à celles de références dans notre zone climatique. Les résultats de cet essai sont utilisés par l'équipe GC de l'ITAB pour obtenir des moyennes de la région nord ouest et pour éditer des fiches techniques pour les variétés le plus intéressantes.

Suivis des variétés de population de blés anciens

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - CA 23
Début : octobre 2015 - Fin : août 2016
Suivre des variétés population
Comparer avec une variété moderne (RENAN)

Essai fertilisants organiques sur blé tendre

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - CA 23
Début : octobre 2015 - Fin : août 2016
Comparer différentes modalités de fertilisation sur blé tendre

genAB : Caractérisation des élevages en AB suivis dans les dispositifs  génétiques ruminants 

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : septembre 2015 - Fin : juin 2017
L'objectif principal de l'action est une caractérisation fine des cheptels bovins conduits en AB suivis  dans les dispositifs génétiques, et une identification des différences significatives avec des groupes de référence. 
Le 2e objectif est une identification précise des « populations de références » disponibles  dans les races bovines, caprines et ovines, afin de servir de support à de futures études (interaction génotype X milieu). En particulier il s'agira d'une phase du travail engagé dans le cadre du projet  européen «ORG-COWS » pour les races montbéliarde et normande. 
Un 3e objectif est d'analyser les évolutions constatées ces dernières années : effectifs et pratiques. 

BIOPRESERVGRAIN Protection des grains de céréales au cours du stockage : utilisation de substances naturelles actives formulées dans des matrices biosourcées

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - INRA Montpellier IATE
Début : septembre 2015 - Fin : août 2018
Contre les insectes et moisissures, des substances autorisées en AB telles que des huiles essentielles présentent une efficacité limitée, car leur action est trop fugace. L'objectif de ce projet est de concevoir des formulations, à base de matériaux bio-sourcés issus des sous-produits des céréales, assurant une diffusion lente et prolongée des substances actives.

UGEBIO Utilisation et gestion de la biodiversité cultivée en agriculture biologique

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - INRA Versailles-Grignon GV
Début : septembre 2015 - Fin : août 2018
Proposée en réponse à la diversité des besoins locaux en variétés, la sélection participative requiert des concepts et méthodes originaux de gestion de la biodiversité cultivée. Sur le cas du blé tendre, le projet couple développement d'outils statistiques et de génétique quantitative, analyse sociologique de la co-construction par les chercheurs et les agriculteurs, et évaluation des premières variétés-populations obtenues.

Expérimentation et caractérisation de variétés populations de blé pour le développement d'une filière innovante en Haute-Loire (PEI)

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale - CA 43, Haute Loire Bio
Début : septembre 2015 - Fin : septembre 2018
L'objectif de ce projet est d'acquérir et diffuser des références techniques permettant aux agriculteurs de produire des blés tendres populations compatibles avec les acteurs de la filière alimentation humaine et de traçabilité garantie.
Les travaux seront articulés autour d'une plateforme expérimentale de blés populations et d'analyses réalisées tant sur la parcelle que sur les lots de grain récoltés.

Autour de ces essais, différents objectifs secondaires se rejoignent :
- proposer aux consommateurs une alternative aux céréales modernes en leur proposant des céréales différentes en termes de goût et de composés nutritionnels ainsi que potentiellement plus digestes ;
- mettre en place sur le département un projet à la fois innovant, précurseur et pédagogique en agriculture biologique ;
- développer une filière équitable pour tous les acteurs du projet ;
- augmenter l'autonomie des fermes du département avec des populations de céréales adaptées au terroir, et pouvant être librement multipliées sur les fermes ;
- estimer l'intérêt des populations pour l'alimentation animale (notamment pour celles qui ne présenteraient pas d'intérêt panaire mais un intérêt agronomique) ;
- sécuriser les productions dans un contexte de dérèglements climatiques par l'utilisation de variétés adaptées et adaptables aux spécificités pédo-climatiques de la Haute-Loire ;
- conserver la biodiversité cultivée ainsi que les savoirs et savoir-faire qui l'entourent ;
- favoriser une agriculture biologique cohérente et durable, contribuant ainsi à la préservation de la qualité de l'eau, des sols et de la biodiversité.

TRAIT'BIO : état des lieux des méthodes de traitements alternatifs utilisés en production de poulet de chair biologique en France

Projet R&D - Terminée - Echelle Nationale - ITAB
Début : septembre 2015 - Fin : janvier 2018
Le projet SYNERGIES pour la santé des élevages biologiques, coordonné par l'ITAB, avait pour objectif d'acquérir des références à destination des éleveurs, des conseillers et des vétérinaires
de la filière, et de fournir des leviers d'action adaptés à cette production.
Dans ce cadre, 85 élevages de poulets biologiques ont participé à des enquêtes épidémiologiques (réalisées par l'ANSES) afin de mieux comprendre comment les éleveurs appréhendent et gèrent les problèmes de santé en élevage, et notamment les usages en terme de traitements.
A partir des données collectées auprès des 85 élevages biologiques, les objectifs du projet Trait'bio, ont été de décrire :
(1) Les usages de produits alternatifs par les 85 éleveurs
(2) Les compositions et familles des produits
(3) Les motifs d'utilisation et allégations des fabricants.

BIOREFERENCES collectif Massif Central pour la production et la valorisation de références en AB - Volet Ruminants

Projet R&D - Terminée - Echelle Régionale
Début : juillet 2015 - Fin : juin 2017
L'objectif général de ce projet est de lever, à travers une approche collective et innovante, un frein important au développement de l'AB sur le Massif Central : le besoin permanent pour tous les acteurs (de l'agriculteur au décideur public en passant par le conseil, la recherche, l'enseignement ou encore l'aval) de références technico-économiques réactualisées sur les systèmes de production biologiques. Ces références permettent en effet de mieux caractériser ces systèmes et les éléments clés expliquant leur durabilité, leur capacité à valoriser les ressources naturelles, leur adaptation face aux aléas (économiques, climatiques), leurs atouts pour le développement durable (notamment économique) des territoires.

L'objectif spécifique de ce projet est de co-construire une « fabrique commune Massif Central » de références prioritaires sur le Massif Central pour les ruminants, et d'étudier la façon d'étendre cette fabrique à d'autres productions dans l'avenir (notamment pour les monogastriques) et de la pérenniser au-delà de la durée de ce projet.
Cette fabrique a pour but de :
i) répondre, de la façon la plus efficace possible (notamment en terme de coûts humains et financiers) à la diversité des besoins en références pour le conseil, l'enseignement et les décideurs pour accompagner le développement d'élevages ruminants biologiques viables, vivables et en cohérence avec leur territoire et leurs filières/marchés (par la production en propre de références mais aussi l'identification de références existantes par ailleurs et mobilisables sur le Massif) ;
ii) de contextualiser ces références et de mettre en avant la cohérence des systèmes d'élevage de ruminants en agriculture biologique à l'échelle du Massif Central.

Approbation de l'eau oxygénée en substance de base

Autre, Synthèse / bibliographie - En cours - Echelle Européenne - ITAB
Début : juin 2015 - Fin : janvier 2017
Approbation de l'eau oxygénée en substance de base au RCE 1107/2009.

INNOVEZ BIO

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : juin 2015 - Fin : juin 2018
La finalité de notre projet est de favoriser en milieu rural le développement de l'innovation issue des systèmes agri-alim bio.

AgroEcoDom : Mobilisation inter-régionale du monde rural pour le développement local de pratiques agro-écologiques dans les Départements d'Outre-Mer

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - CIRAD
Début : juin 2015 - Fin : juin 2018
La MCDR « AgroEcoDom » s'inscrit dans le double contexte de mise en place d'une politique publique (le projet agro-écologique « Produire autrement ») et de territoires tropicaux devant faire face à des défis économiques et sociaux importants. Elle s'appuie sur les Réseaux d'Innovation et de Transfert Agricole (RITA) mis en place en 2011 dans les Départements d'Outre-Mer dans le cadre des mesures CIOM (Comité Interministériel de l'Outre-Mer).

« AgroEcoDom » a pour objectif général d'encourager la conception et l'utilisation de systèmes de production agricole et de pratiques agronomiques respectueuses de l'environnement en s'appuyant sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes.

Nombre de problématiques sont communes d'un DOM à l'autre mais les spécificités de chaque territoire permettent une meilleure compréhension de ces problèmes et par là-même d'identifier et de tester différentes approches et solutions. AgroEcoDom facilite ainsi les échanges inter-DOM en termes de connaissances, d'expériences et de progrès techniques dans les filières végétales et animales, afin de favoriser le transfert au profit des agriculteurs et éleveurs. Cette dynamique permet d'accélérer le développement agricole mais aussi de réaliser des économies d'échelles en mutualisant les expériences.

« AgroEcoDom » s'appuie sur :

la mise en place de groupes de travail multidisciplinaires et multi-partenariaux sur des thématiques inter-régionales issues de l'analyse des besoins et de l'existant ;
la valorisation et le partage d'informations et d'expériences pour un bénéfice réciproque entre les territoires domiens et la métropole et dans un souci de mutualisation des connaissances et d'échange de bonnes pratiques ;
la production d'outils mutualisés au bénéfice des partenaires du monde rural ;
l'organisation de conférences téléphoniques régulières entre membres des différents groupes de travail thématiques ;
la restitution des travaux lors des rencontres annuelles RITA ;
l'organisation de rencontres annuelles inter-DOM en terrain tropical (ateliers, visites, colloque).

Lutte contre Lonchaea aristella

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : juin 2015 - Fin : octobre 2015
Essais de piégeage pour diminuer les populations de mouche de la figue: Lonchaea aristella qui crée à nouveau de grosses pertes au niveau de la production de figues fraiches.

ALTERPORC Alternatives à l'utilisation des hormones en élevage porcin

Projet R&D - Terminée - Echelle Nationale - INRA Tours
Début : juin 2015 - Fin : janvier 2017
L'interdiction en AB des traitements hormonaux rend difficile la synchronisation des gestations des truies, et notamment leur entrée en reproduction. Cependant, une exposition au verrat est susceptible de déclencher les chaleurs ("effet mâle"), mais sa mise en oeuvre reste mal maîtrisée. Ce projet vise à identifier des marqueurs biologiques salivaires permettant de détecter la puberté des cochettes et d'optimiser les modalités d'exposition au verrat.
page précédente1 2 3 4 page suivante

Recherche

Index des productions Index des thématiques

Rechercher une action
2 minutes pour comprendre
Pour rechercher des actions en AB...
... il suffit de sélectionner au moins un critère parmi les champs proposés :
- via les menus déroulants : domaines d'application, thématiques, date, échelle, localisation, état d'avancement de l'action.
- en saisissant UN mot clé (recherche dans le titre de l'action et ses objectifs) pour préciser la recherche
(attention : ESSAI fera apparaître des actions avec le terme nécESSAIre...)

ASTUCE !!!
- clic simple = remplace la page de résultats par la fiche action
- maj + clic = fiche action ouverte dans une nouvelle fenêtre
- ctrl + clic = fiche action ouverte dans un nouvel onglet

ITAB - Institut Technique de l'Agriculture Biologique     www.itab.asso.fr     QuiFaitQuoi     Contacts
identifiant
mot de passe
...
Fermer