QuiFaitQuoi
recherche/expérimentation en AB

Rechercher une action

Effacer tous les critères

Texte Echelle
et  
  localisation
Date   Statut
Productions
toutes les productions
Thématiques
toutes les thématiques
Tri par date Trop de résultats, veuillez préciser votre recherchepage 2/4

Réduction des doses de cuivre en utilisant la silice

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Les composés du cuivre ont été inclus à l'annexe I de la directive 91/914/CEE avec date d'application au 1er décembre 2009 (directive 2009/37/CE de la Commission du 23/04/2009).
Pour prévenir de la baisse d'efficacité du cuivre du fait de la diminution de sa dose d'application, l'ajout dans le pulvérisateur d'autres composés naturels est proposé.
La silice, au dire de certains vignerons serait un bon candidat pour aider cette diminution des doses de cuivre nécessaire. Cette silice est généralement apportée par des décoctions de prêle, plante naturellement riche en silice. Cependant, la dose de silice réellement apportée à la vigne n'est jamais connue : la quantité de silice dans les prêles peut varier, la quantité de silice extraite des prêles est inconnue. Du fait de toutes ces inconnues, l'apport de silice se fera via une solution de silice pure pour contrôler les doses et mesurer les effets en fonction de la dose réellement apportée à la vigne.

Comparaison de différentes colles pour la vinification biologique

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
La limpidité des vins est une qualité exigée par le consommateur, gage des qualités gustatives du produit. La stabilisation des vins est la conservation de cette limpidité et de la matière colorante quelles que soient les conditions de stockage.
Il existe 3 grands types de colles : organiques (gélatines, caséines...), minérales (bentonite, sols de silice) et synthétiques (PVPP).
La première colle végétale autorisée en vinification est la colle de pois, et depuis 2014 les protéines extraites des pommes de terre sont aussi autorisées. Le chitosane et chitine glucane issus d'Aspergillus niger ont été autorisés en 2012 (avec d'autres activités que le collage). Les extraits protéiques de levures ont été autorisés en 2013.
Cependant, au niveau de la réglementation biologique, la référence réglementaire est la version de 2010, n'autorisant pas tous ces nouveaux produits. Dans le cas d'une autorisation, la réglementation Bio Européenne impose l'utilisation d'intrants biologiques si ceux-ci sont disponibles sur le marché (protéine végétale blé ou pois, gélatine, colle de poisson).
Le projet présenté permettrait d'enrichir les comparatifs entre les colles animales et colles d'origine végétale ou fongique existantes mais non autorisées actuellement en vinification biologique. En effet, peu d'études ont été réalisées avec un comparatif de colle assez large pouvant orienter les choix des vinificateurs pour les vins rouges du Sud-Ouest.

Évaluation de l'implantation directe d'une culture de légumes dans un couvert végétal implanté en hiver

Expérimentation système - En cours - Echelle Régionale - ACPEL
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2020
Les objectifs de ces essais seront :
- de vérifier la faisabilité de la technique en maraîchage de plein champ,
- de maintenir le rendement et la qualité des légumes,
- de maîtriser l'enherbement,
- d'améliorer la fertilité du sol et de réduire la perturbation des sols (moins de travail du sol),
- de diminuer les coûts de production (réduire le temps de désherbage et la consommation d'énergie fossile).

Plantes couvre-sol comme contribution au contrôle des adventices et à la promotion de la biodiversité (PLACOHB)

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ASTREDHOR
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
- Mettre au point une méthodologie de sélection des plantes couvre-sol
- Définition d'une gamme de plantes couvre-sol performantes suivant l'usage
souhaité (sur le rang, au niveau des abords de parcelle...)
- Définir les modalités d'installation et d'entretien pour chaque gamme
- Définir les impacts de ces couvre-sol sur les productions (effet sur les adventices, la biodiversité et le sol)
- Créer des outils de diffusion et des outils pédagogiques sur les ITK innovants mis au point utilisant les couvre-sol

SEMISBIO

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
Le marché de la semence biologique pour la filière légumes est restreint et les variétés proposées, majoritairement hybrides, sont peu adaptées au terroir et peu diversifiées. Suite à ce constat, les maraîchers regroupés au sein de Bio Loire Océan participent depuis plus de 10 ans à un programme de sélection variétale, ayant permis de commercialiser plusieurs variétés comme la Carotte Violette de la Loire et la Tomate cerise Noire du Layon. A présent, les producteurs souhaitent expérimenter de nouvelles variétés et approfondir l'évaluation de la qualité de ces produits, à travers une démarche innovante entre producteurs, consommateurs et chercheurs. Le projet présenté ci-après est décliné en 3 axes. Le premier axe s'attachera à rechercher de nouvelles variétés, dont l'intérêt agronomique sera évalué par les producteurs et les chercheurs. Dans un second temps, l'intérêt de ces variétés d'un point de vue organoleptique et nutritionnel sera mesuré par les consommateurs, dans le cadre d'un partenariat avec l'ITAB le CTIFL et l'INRA - IRHS. Enfin, à partir des résultats obtenus, les variétés les plus intéressantes d'un point de vue agronomique, organoleptique et nutritionnel seront multipliées et commercialisées. Cette approche ‘de la graine à l'assiette' concerne 7 espèces de légumes. Certaines espèces (carotte, tomate) sont à des stades avancés dans la sélection tandis que, pour d'autres espèces (poireau et salades d'hiver), le processus de sélection variétale démarrera au cours du programme. Ce projet vise à développer des variétés biologiques adaptées au terroir et aux attentes des consommateurs, répondant ainsi à une demande professionnelle, commerciale et sociétale sur le territoire régional.

CERERE

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Européenne - Agri-Food Economics & Social Science (UK), School of Agriculture Policy and Development (UK)
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
Pour repenser la filière céréales vers plus de durabilité en Europe, CERERE identifie et synthétise des bonnes pratiques où pratiques et résultats se sont rencontrées et ont donnés naissance à des pratiques et résultats scientifiques innovants. Ces bonnes pratiques seront ensuite diffuser dans le réseau PEI et vers l'extérieur pour supporter les groupes opérationnels existants et encourager le développement de nouveaux groupes

RESILAIT : Résilience des systèmes laitiers biologiques ; optimisation des facteurs de compétitivité et mise au point de systèmes plus efficients dans la gestion des risques à venir.

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ITAB
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2020
Ce projet vise à analyser les facteurs de résilience des systèmes laitiers biologiques pour les filières bovine, ovine et caprine. Ses objectifs sont d'évaluer les niveaux actuels de résilience et de performance sur de larges échantillons, d'analyser les facteurs de réussite ou de défaillance, de mesurer les impacts de certaines évolutions récentes des systèmes biologiques et d'appréhender certains risques futurs.
L'objectif de ce projet est de fournir aux futurs éleveurs en conversion les éléments de réussite en optimisant leurs trajectoires de conversion, de les conduire vers les systèmes les plus performants au plan économique et les plus résilients face aux aléas. Il vise à conforter la solidité actuelle de ces systèmes et celle des filières laitières biologiques en assurant la pérennité des exploitations actuelles et futures.

Microbioterre

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ARVALIS-Institut du Végétal
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2020
Microbioterre a pour objectif opérationnel de mettre au point et de diffuser un référentiel d'interprétation de l'analyse de terre élargie à la microbiologie du sol. Le projet s'appuie sur des laboratoires habitués à travailler directement avec les agriculteurs pour qu'ils puissent s'approprier un outil à coût raisonnable. Il s'agit d'optimiser les pratiques permettant à la fois de stocker suffisamment de carbone de manière durable et d'augmenter l'activité de dégradation de carbone qui conduit à la fourniture d'azote, de phosphore et de soufre aux cultures. Le champ de ce projet couvre les systèmes de grande culture et de polyculture élevages qu'ils soient conventionnels, conduits selon les principes de l'agriculture de conservation ou de l'agriculture biologique. Microbioterre est soutenu par les trois RMT : « fertilisation et environnement », « sols et territoires », « systèmes de culture innovants ».

MEXAVI : Développement d'une méthodologie éprouvée permettant d'évaluer la capacité des extraits végétaux à renforcer les défenses naturelles des volailles, depuis la sélection des extraits jusqu'à la mesure de l'efficacité biologique.

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ITAVI, ITEIPMAI
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2021
Le projet a donc pour objectif d'élaborer une méthodologie de référence opérationnelle, permettant d'identifier les extraits végétaux efficaces pour renforcer les défenses naturelles des volailles, tout en étant adaptés aux contraintes de fabrication des aliments. Cette démarche « step by step » sera basée sur une succession de 4 étapes validantes qui permettront de : - Etape 1 : Sélectionner à partir de la bibliographie, des extraits végétaux ou mélanges commerciaux potentiellement intéressants, sur la base de leur effet sur la santé des volailles, des caractéristiques des molécules bioactives et du potentiel économique via la constitution d'une base de données et de lois de décision. Etape fabrication des aliments pour volailles et lors de leur conservation, Etape Etape expérimental adapté (conditions sub-optimales) - 2 : Mesurer la stabilité chimique et biochimique des produits choisis (étape 1) au cours des process de - - 3 : Vérifier l'innocuité des produits stables (étape 2) grâce à une technique innovante (ex vivo), 4 : Confirmer l'efficacité sur les volailles des produits non toxiques (étape 3) grâce à un modèle

TRANSAAT : TRANSitions des Systemes AgriAlimentaires du Territoire

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
L'enjeu de cette recherche action est d'accompagner les dynamiques en marche sur le changement de pratiques qu'il soit agricole ou alimentaire, et s'appuyer sur cette matière pour analyser le processus du changement.
Il s'agit d'identifier précisément les freins et les leviers au changement de pratiques qui permettront à la fois de développer des productions de grande qualité environnementale, et d'asseoir un accès à l'alimentation de proximité et de qualité pour tous à l'échelle de notre territoire. Nous ne pouvons pas travailler sur la question de l'alimentation sans adopter une double approche à la fois agronomique (sur l'amélioration des pratiques agricoles) ET sociologique (sur l'évolution des comportements alimentaires et les pratiques agricoles). Le lien entre ces deux dimensions est un processus de changement de pratiques qui est en cours, et que nous allons étudier de façon conjointe entre et avec les agriculteurs et les consommateurs, afin de passer du changement de pratiques à l'installation d'un changement des mentalités dans la durée. L'approche territoriale permet la mise en lien entre les disciplines pour penser l'alimentation dans sa globalité, depuis les pratiques de production jusqu'aux habitudes de consommation, avec un double regard technique et sociologique.

VANCOUVER, Valorisation des couverts végétaux dans les systèmes de culture pour la gestion agroécologique de la flore adventice

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ACTA
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2020
Le projet VANCOUVER a pour objectif général de quantifier le potentiel et la robustesse de régulation biologique des couverts (couvert d'interculture, couvert associé, couvert permanent ou pseudo-permanent) sur la flore adventice. Il s'agira aussi d'évaluer leur aptitude à réduire l'usage des herbicides ou à modifier les pratiques de désherbage pour un moindre impact environnemental de ces systèmes de culture.
Nous proposons deux grands axes de travail :
1. Evaluer l'effet de l'introduction des couverts sur le salissement des parcelles à l'échelle de la culture : comprendre et quantifier les relations de compétition des couverts sur les plantes adventices (régulation biologique) ;
2. Mesurer les conséquences de l'introduction des couverts à l'échelle du système de culture sur l'évolution du salissement : modification du système, gestion des couverts et impact sur les pratiques de désherbage, performances agronomiques, économiques, environnementales.
Le projet doit permettre d'améliorer les préconisations en incluant les enjeux de gestion de la flore adventice.

EQUAVEG Développement d'un outil d'Evaluation de la QUAlité sanitaire des VEGétaux avant récolte vis-à-vis de la présence dans les sols d'éléments traces métalliques (EQUAVEG)

Projet R&D - En cours - Echelle Nationale - ACTA
Début : janvier 2017 - Fin : juin 2020
Le projet vise à disposer d'un outil de mesure opérationnel innovant pour évaluer les capacités de transfert des éléments traces métalliques (ETM) du sol vers des plantes afin d'anticiper la qualité sanitaire d'une production végétale à l'échelle de la parcelle dans la perspective d'un diagnostic rapide. Cet outil repose sur l'utilisation d'un capteur qui sera évalué et caractérisé pour une implantation dans les sols.
Les objectifs constituant les différentes étapes du projet sont les suivants :
1. adapter le design du capteur. Celui-ci est conçu à partir de milligels diffusifs (Diffusive MilliGels, DMG) synthétisés par un procédé millifluidique innovant et incorporant des nanoparticules chélatantes. L'utilisation des capteurs DMG a déjà été validée pour le suivi du cuivre seul dans des eaux et des sols d'intérêt en viticulture. Des premiers tests ont également montré la faisabilité de la détermination par les DMG du cadmium, du plomb et du nickel dans ces mêmes sols. Des essais complémentaires devront être faits afin de (i) déterminer les capacités de piégeage et le design optimal (c'est-à-dire le dimensionnement du dispositif contenant les milligels) de cet outil et (ii) le valider pour le suivi dans les sols du cadmium et du plomb, ces deux éléments étant l'objet d'exigences réglementaires susceptibles d'être révisées prochainement.
2. évaluer la réponse du capteur DMG, sa répétabilité et sa capacité à évaluer la biodisponibilité vis-à-vis d'une culture en milieux connus (milieu aqueux et milieu sol) et en conditions climatiques contrôlées (humidité, température), après étalonnage.
tester le capteur dans des situations de culture de terrain (plein champ pour la laitue et cressonnière pour le cresson) afin de définir son domaine et ses conditions d'utilisation, et de valider son usage dans ces conditions.

BioViandes : Des filières viandes bio, équitables, durables et valorisant les ressources du Massif Central

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale - Pôle AB Massif Central
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2020
Le développement de filières viandes biologiques (ovins et bovins, allaitants mais aussi laitiers) durables à l'échelle Massif Central, valorisant les ressources de ce territoire, tout particulièrement l'herbe, et contribuant au développement local (création d'emplois locaux, apport de plus-values économiques, rémunération équitable et juste des acteurs de la filière, amélioration de l'attractivité du territoire, préservation des ressources naturelles...).

BIO-OPTI-VI-AL - Optimisation des ressources alimentaires en élevage bovin viande conduit en agriculture biologique

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - Ferme expérimentale de Thorigné d'Anjou
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
5 maillons: (1) Alimentation du couple mère veau en vêlage d'automne; (2) Alimentation des vêlages de printemps; (3) Conduite au pâturage; (4) Finition des boeufs; (5) Finition des femelles.

SecuriBiov - Sécurisation des trajectoires de conversion en agriculture biologique des élevages ovins allaitants des Pays de la Loire

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CA Pays de la Loire
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
(1) Identifier et hiérarchiser les principales difficultés rencontrées par les éleveurs lors de leur conversion, et repérer différentes adaptations mises en oeuvre; (2) Suivi approfondi de 15 élevages en BIO, analyse des trajectoires de conversion ou de création d'un atelier ovin Bio, analyse des performances technico-économiques; (3) Formailsation d'un 1er référentiel régional pour l'élevage ovin biologique

VIVLÉBIO - Maitrise des vivaces et insertion de légumes de plein champ dans les systèmes de grandes cultures bio

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - Agro-Transfert Ressources et Territoires
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
Malgré un essor des conversions en région Hauts-de-France, le mode de production biologique reste minoritaire avec 1,2% de la Surface Agricole Utile (Agence Bio, 2016). Le projet Agri-Bio a permis d'acquérir des références sur la gestion des adventices vivaces et de l'azote dans les systèmes de grande culture biologiques régionaux. Les acteurs impliqués dans ce projet ont souhaité poursuivre les travaux pour répondre aux besoins de la région.
La finalité du projet est de produire des références, des outils et des démarches de conseil adaptés au contexte régional et partagés entre les acteurs de l'AB pour (1) améliorer la maîtrise des vivaces dans les systèmes de grande culture et (2) construire des systèmes durables avec légumes de plein champ en AB.

INSPIRER BIO - INnover danS le PIlotage des systèmes de cultures biologiques: REcherche et Références

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CA Pays de la Loire
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
(1) Identifier les variétés les plus adaptées à l'AB, en céréales à paille et cultures de printemps (maïs, tournesol, soja); (2) Produire du blé de haute qualité pour la meunerie par fertilisation azotée de printemps, usage de biostimulants, ou association avec protéagineux ; (3) Sécuriser et Maitriser la culture des oléo-protéagineux (Féverole, Pois, Lupin, Soja); (4) Maitriser la flore adventice des céréales à paille; (5) Equilibrer la valeur nutritive des cultures fourragères; (6) Lutte contre les oiseaux prédateurs des cultures par effarouchement, piégeage, enrobage des semences...; (7) Gestion de la fertilité du sol au sein de la rotation; (8) Produire des références techniques via l'approche système; (9) Identifier les axes de recherche prioritaires pour le développement de variétés anciennes.

MILDIOU Plantes 2 - Réduire les doses de Cuivre par l'emploi d'extraits végétaux en viticulture biologique

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CA Pays de la Loire
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2019
(1) Construction d'un outil d'aide à la créaion d'un programme de traitement à base de plantes; (2) Evaluation expérimentale in situ de l'efficacité des extraits végétaux et du changement de pratiques ; (3) Etude de la composition dans le temps d'une teinture mère prioritaire - sur la route de la caractérisation des principes actifs et modes d'action; (4) Diffusion, Formation, Transfert

Approbation de la poudre de graines de moutarde en substance de base

Autre, Synthèse / bibliographie - Terminée - Echelle Européenne - ITAB
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Approuver la poudre de granies de moutarde en substance de base

Approbation de la Bière, substance de base approuvée

Autre, Synthèse / bibliographie - Terminée - Echelle Européenne - ITAB
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Approuver la bière en substance de base

Etude du comportement de variétés hybrides longues vertes en culture biologique de courgette de plein champ (2017)

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2017
La courgette est une culture majeure en plein champ et sous abris dans les exploitations biologiques du Sud Est. En plein champ, le choix variétal repose sur les critères suivants : tolérance aux virus (surtout) et à l'Oïdium, rendement, vigueur ; les variétés choisies sont donc essentiellement des variétés hybrides, qui présentent des niveaux variables de tolérance aux virus. La règlementation sur les semences biologiques évoluera au 1er janvier 2019 : à cette date, la courgette longue verte hybride passera hors dérogation pour la serre et le plein champ, ce qui imposera le recours aux semences biologiques, sans possibilité de dérogation. Seules des autorisations exceptionnelles pourront être accordées en cas de non disponibilité en semences biologiques des variétés recommandées. Il est donc essentiel d'acquérir des références précises sur le comportement des variétés de courgette en AB, afin de compléter les
résultats obtenus en conventionnel.
Cette étude a pour objectif d'acquérir des références sur les variétés hybrides de courgette longue vertes en culture de plein champ d'été, dans le département du Gard dans lequel les surfaces de courgette de plein champ sont très élevés (en conventionnel surtout) et qui subit donc une forte pression des attaques de virus en période estivale. La comparaison concerne des variétés disponibles (ou potentiellement disponibles en semences biologiques, qui sont
comparées aux variétés de références non disponibles en semences biologiques : Eros (témoin producteur), Syros et Patmos (Syngenta). Cet essai ne comporte pas de mesure de rendement.

AUBERGINE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE (2017) : Comparaison de variétés et de techniques culturales en culture sous abris

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2017
La production d'aubergine biologique sous abri froid occupe une place importante en Provence ; elle
est assurée principalement en culture greffée sur KNVF, et avec des variétés hybrides F1 ou des
populations, disponibles en semences biologiques ou conventionnelles non traitées.
Le GRAB débute en 2017 l‘évaluation de variétés d'aubergine en culture biologique greffée sous abris,
avec des fruits de forme et de couleur diversifiées, de poids moyen > 200 g.
Cet essai est complété par une comparaison de différentes densités et tailles.

Évaluation d'engrais verts

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - ARMEFLHOR
Début : janvier 2017 - Fin : juillet 2017
L'objectif de l'essai est de comparer différents engrais verts en espèce simple. L'intérêt est d'évaluer leur compétition face aux adventices et leurs productions de biomasse. L'essai permettra également de valider des pratiques sur l'installation de l'engrais vert : semis mécanisé, semis à la volée avec ou sans enfouissement. L'essai permettra également d'alimenter une base de données à partir des résultats sur les travaux menés sur les plantes de service.
Pour ce faire, les sous-objectifs opérationnels sont :
- de valider le semis à la volée pour chaque modalité à travers les notations de levée
- d'évaluer leur compétition face aux adventices
- d'évaluer leur production de biomasse.

Evaluation variétale Laitue

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2017
Enjeu du choix variétal laitues sous abris
La laitue sous abri est une culture phare de la région. Des tests variétaux conduits en agriculture
biologique sont nécessaires pour évaluer les nouvelles variétés et leur adaptation à ce mode de
conduite, notamment face à l'évolution des races de Bremia.
Le durcissement de la réglementation imposant l'utilisation de semences Bio pour divers types
de laitue sous abri, nous testerons les variétés des sociétés ayant une gamme bio.
L'année 2017 a été particulièrement virulente avec l'apparition de la race 33 qui a été retrouvée
dans plusieurs pays européens et officiellement désignée en avril 2017. D'autres nouvelles races
de Bremia ont été détectées mais leur impact est resté limité géographiquement.

Evaluation Variétale Courgette Précoce sous Abri

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2017
La courgette est un produit phare dans la gamme de production légumière pour l'ensemble des producteurs du
territoire français notamment pour l'ex-région Languedoc-Roussillon, que ce soit en circuit long comme en circuit
court. Le département des Pyrénées-Orientales jouit d'un climat propice au développement de cette culture. Cette
situation permet de placer les producteurs sur le marché en position favorable pour la culture de courgette précoce
sous abris froid.
La courgette est un produit qui passera en hors dérogation pour le plein champ à partir du 1er janvier 2019. A ce
jour, la date du passage hors dérogation des courgettes précoces sous abris froid n'est pas encore connue. Il paraît
donc important d'évaluer les différentes variétés disponibles sur le marché (bio ou en non traitées) dans l'objectif
de les commercialiser en bio par la suite.

Essai variétal et conduite culturale de la courgette de type long en culture précoce sous abris froid en AB.

Evaluation variétale épinard sous abri

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2017
Enjeu du choix variétal épinard sous abris

L'épinard peut être une culture de diversification intéressante pour sa moindre sensibilité que
la salade aux maladies et ravageurs. La variété de référence Racoon (RZ) a présenté une forte
sensibilité au mildiou en 2015, maladie provoquée sur épinard par un champignon spécifique
(Peronospora farinosa f.sp.spinaciae) qui compte désormais 15 souches en France et une 16ième
souche répertoriée aux Etats Unis ; la variété Racoon, non tolérante à la race 13, a subi des
attaques importantes induisant de fortes pertes commerciales en raison de l'absence de
fongicide efficace en AB (d'après le GRAB, essai variétal épinard 2017).

L'objectif de l'essai est d'évaluer, en conduite bio, 9 variétés d'épinard sous abri en semences
biologiques ou conventionnelles non traitées dans le but de trouver une alternative à la variété
de référence Racoon (RZ). Les essais portent sur trois créneaux de récolte de décembre à mars,
réalisé en parallèle d'un essai variétal laitue.

Stratégie de lutte contre taupins sur pommes de terre : Itinéraire technique et traitement 2017

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2017 - Fin : janvier 2017
Le taupin appartient au genre Agriotes. Sous ce nom commun taupin peut se retrouver différentes espèces dont 4 présentes en France sont considérées comme nuisibles (Agriotes obscurus, A. sputator, A. lineatus, et A. sordidus). La larve de taupin, ou « ver fil de fer », se nourrit des racines et des tubercules, causant des dégâts importants à la récolte.
Il n'existe pas aujourd'hui d'itinéraires techniques clairement efficaces contre ce ravageur.
La pomme de terre primeur bio représentait 100 T en production en 2013 sur l'ex région Languedoc-Roussillon (Sud et Bio, 2013). Cette production est en développement commercial important sur le circuit d'expédition bio. La pomme de terre est le légume le plus important en tonnage consommé en restauration hors domicile. L'approvisionnement local est possible sur les créneaux précoces et de saison.
Le cahier des charges de l'agriculture biologique impose une stratégie de lutte contre les ravageurs sans utilisation de produits chimiques. Le risque taupin peut être important sur tous les créneaux notamment les créneaux tardifs et il peut entrainer jusqu'à un déclassement complet de certains lots.
En France, des essais sur la production d'arrière-saison de pomme de terre de conservation bio ont été réalisés par le Civam BIO sur 3 années avec différentes modalités testées. La solarisation semble être une technique de lutte intéressante contre le taupin pour cette production-là. Or, cette technique ne peut pas être utilisée pour la pomme de terre primeur bio par manque de soleil à la période de plantation (Rapport Maîtrise des pathogènes telluriques en pommes de terre de conservation, 2009, 2010,2011).

L'objectif des essais est d'identifier des moyens de protection utilisable en Agriculture Biologique et de les évaluer sur culture de pomme de terre primeur et de conservation de plein champ bio pour diminuer les pertes dues aux dégâts d'Agriotes sp., en particulier A. sordidus.

Efficacité d'infradoses de sucre contre Tuta absolu ta en culture de tomate _ Casdar SWEET

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Tuta absoluta, nouveau ravageur à forte capacité de dissémination, attaque les cultures de tomate en France depuis 2008, avec des pertes pouvant atteindre 100% de la récolte. Les solutions de contrôle actuellement disponibles étant insuffisantes, il est nécessaire et urgent de trouver une réponse fiable, respectueuse de l'environnement et du plan Ecophyto 2018. L'objectif de cet essai est de tester une stratégie de gestion de Tuta, basée sur l'application d'infradoses de sucres simples utilisables en tant que substances de base. Cet essai est réalisé dans le cadre du CASDAR SWEET.

Lutte biologique contre acariens et aleurodes sur aubergine

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Les acariens et les thrips sont les principaux ravageurs sur aubergine. L'essai de cette année consiste à comparer une combinaison d'Euseius gallicus (visant plutôt les aleurodes) et d'Amblyseius degenerans (visant plutôt les thrips), à un lâcher d'Amblyseius swirskii, acarien polyphage. La stratégie choisie est basée sur un lâcher précoce à dose faible. Cette stratégie vise à favoriser l'installation précoce des auxiliaires en absence de proies, et à limiter les coûts de la lutte biologique.

Essai variétal Salades sous abris en culture d'automne-hiver

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Cet essai a pour finalité de tester les variétés proposées sous abris pour une récolte d'automne par les sociétés de semences en laitue et batavia blondes, en feuilles de chêne blonde et rouge. Il s'inscrit dans un programme d'essais variétaux conduits par le GRAB en AB, destinés à référencer les variétés disponibles en semences biologiques afin de répondre à la réglementation qui impose, l'usage des semences biologiques pour les laitues, batavias, feuilles de chêne blondes/rouges.
Cet essai est positionné sur le créneau 5 : plantation 5 au 15/10 ; récolte du 10/12 au 25/12

Maitrise des adventices en carotte biologique - 2017

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Nationale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
ENJEU
La relocalisation des approvisionnements est une tendance forte de la filière fruits et légumes
biologique. Parmi les cultures concernées une production légumière leader, celle de la carotte,
quasi inexistante actuellement sauf en circuit court en région Occitanie.
Pourtant dans certains sols sablo limoneux de la zone côtière de l'ex Languedoc-Roussillon, la
carotte fane peut trouver opportunément sa place en région, notamment sur des créneaux
précoces, en substitution partielle de la production bio en région andalouse.
Pour développer cette production il s'agira de proposer aux structures d'exploitation en capacité
de mécaniser les travaux culturaux, un itinéraire de désherbage performant permettant de
fiabiliser cette production sur le créneau précoce.
En 2015 et 2016, il a été montré un intérêt de la solarisation sur la maîtrise des adventices sans
avoir un réel impact sur le rendement pour la culture de carotte en circuit long. Ces deux années
d'essais ont permis d'élaborer un itinéraire technique de maîtrise des adventices en carotte pour
du circuit long notamment grâce à la solarisation.
Comme énoncé plus haut, la production de carotte fane est essentiellement produite en circuit
court dans le Roussillon. Il conviendra d'évaluer la maîtrise des adventices dans les
exploitations à plus petites surfaces avec moins de matériel et de comparer ces itinéraires
techniques avec celui détaillé en 2015 et 2016.

BUT DE L'ESSAI
Evaluer 2 itinéraires techniques de gestion des adventices sur la culture de carotte fane en circuit
court.

Itinéraire Technique Patate Douce en AB

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Enjeu
La patate douce principalement importée d'Espagne, d'Israël et des USA connait depuis
quelques années une amorce de développement dans notre région. Le climat, les sols et
l'expérience en production de pomme de terre sont des facteurs favorisants ainsi que la
relocalisation souhaitée par les metteurs en marché français. La sécurisation de cette nouvelle
production passe par la maîtrise des techniques de production.
Le nombre de producteur cultivant la patate douce a augmenté entre 2015 et 2017. Ainsi, trois
parcelles conduites en Bio sur les cinq recensées dans le Roussillon en 2017 ont été suivies
par le Civambio66 afin d'enregistrer les itinéraires et techniques mis en oeuvre, d'évaluer les
récoltes (état sanitaire et rendement) et de proposer des améliorations.
La mise au point d'un ou plusieurs itinéraires techniques en fonction de la taille des parcelles
et du niveau de mécanisation sont nécessaires pour accompagner le développement de cette
culture.

Objectif
Evaluer différents itinéraires techniques de la patate douce en conduite bio sur trois sites de
production en condition méditerranéenne.

Gestion agroécologique des punaises du chou (Impulse)

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Dans le cadre du projet ONEMA Impulse, le GRAB va travailler sur la gestion des punaises du chou Eurydema, en plein champ. En 2017, les essais concerneront les plantes-pièges. Le principe est basé sur l'utilisation de services écosystémiques : il s'agit d'attirer les punaises sur des végétaux qu'elles apprécient particulièrement, puis d'éliminer ces derniers, évitant ainsi que les ravageurs ne pénètrent dans la culture à protéger. En 2018 et 2019, des combinaisons de méthodes de gestion les plus efficaces seront testées, afin d'élaborer une stratégie globale de protection.

Lutte contre les pucerons sur laitue

Projet Recherche/Expé - Terminée - Echelle Régionale - GRAB
Début : janvier 2017 - Fin : décembre 2017
Les pucerons sont les principaux ravageurs sur salade. Certaines variétés de salade
possèdent un gène de résistance partielle aux pucerons. En AB, le choix variétal restreint
et l'absence de produit homologué rendent la maîtrise des pucerons problématique.
L'enjeu de trouver des produits efficaces sur cet usage est donc important.

Essais en bandes 10 variétés de blés tendre

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - CA 63
Début : novembre 2016 - Fin : septembre 2017
Comparer 10 variétés de blés panifiables
Rôle pédagogique et création de références

Essai association blé tendre et protéagineux (pois-féverole) + fertilisation

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale - MAB 16
Début : novembre 2016 - Fin : juillet 2017
- Evaluer différentes proportions de mélanges vis à vis de la qualité meunière et de la proportion de céréales à la récolte.
- Evaluer et comparer l'intérêt de la fertilisation des mélanges et du blé tendre pur.
- Evaluer et comparer l'intérêt de la fertilisation d'autres mélanges avec la féverole en comparaison de la culture pure.
- Evaluer différentes dates et formes d'apports.
- Evaluer s'il y a un effet dépressif d'un apport de fertilisant sur le protéagineux.
- Comparer le comportement des mélanges Blé tendre - pois protéagineux et Blé tendre - féverole sous différents régimes de fertilisation.
- Evaluer l'amélioration qualitative (protéines) du blé tendre et d'autres espèces en association.
- Evaluer l'efficience technique et économique de ces apports.

Essai variétés Blé tendre Hiver

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CA Nord Pas de Calais
Début : novembre 2016 - Fin : août 2017
Comparaison de 24 variétés de blé tendre d'hiver
16 variétés + 8 variétés testées dans le cadre du GEVES

Comparaison de 8 variétés de triticale d'hiver

Projet R&D - En cours - Echelle Régionale - CA Nord Pas de Calais
Début : novembre 2016 - Fin : août 2017
Comparer le comportement de 8 variétés de triticale d'hiver

Comparaison des association Orge d'hiver - Pois d'Hiver aux cultures seules

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - CA Nord Pas de Calais
Début : novembre 2016 - Fin : juillet 2017
Comparer les associations céréales protéagineux aux cultures seules.

CASDAR BOUQUET

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale - ITAVI
Début : novembre 2016 - Fin : juin 2020
Les objectifs opérationnels se décomposent de la manière suivante : - Disposer d'une méthode d'évaluation de la multifonctionnalité des parcours, utilisable directement par les éleveurs et pour les différentes productions et territoires de production ; Compléter la grille d'évaluation par une évaluation de ces services dans une perspective de création de valeur territoriale, en proposant une unité de mesure commune pour des services différents, de manière à rendre explicite les arbitrages entre différentes stratégies d'aménagement et de gestion des parcours ; Inscrire la structuration de réseaux d'éleveurs et des acteurs socio-professionnels et par la mise en place d'outils de diffusion efficaces. - - une dynamique forte autour des parcours en favorisant les échanges, l'appropriation des innovations par

SEMBio (Les Savoirs Ecologiques des Maraîchers Biologiques dans la transition écologique et alimentaire: Efficacité technique et expression des valeurs partagées entre producteurs, consommateurs et citoyens)

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Nationale
Début : novembre 2016 - Fin : novembre 2019
Ce projet de recherche-action vise à mettre en débat ces savoirs agroécologiques et les valeurs qu'ils cristallisent en partant de l'observation et de l'analyse des pratiques maraîchères avec une double ambition :

- Opérationnelle : Donner à voir ces savoirs, comprendre les principes qui les fondent et qui peuvent être interprétés et mis en oeuvre pour renforcer la durabilité des systèmes agricoles et des systèmes alimentaires alternatifs, localement et dans d'autres régions ;
- Scientifique : Approfondir notre compréhension des mécanismes qui président à l'articulation des dimensions interne (liée à la pertinence, la cohérence et l'efficacité des choix stratégiques opérés par les maraîchers) et externe (liée à la force de l'ancrage territorial) de la durabilité, dans la perspective d'une transition agroécologique.
L'objectif de notre projet est que ce débat associe des maraîchers confrontant leurs pratiques et des consommateurs pour en dégager les savoirs sous-jacents et juger de ce qu'ils portent de "généricité technique", mais aussi de "généricité éthique et sociale" partagée avec les citoyens engagés à leurs côtés.
Ces deux dimensions, quoiqu'indissociables, justifient un processus en deux temps, entre maraîchers d'une part, avec les consommateurs citoyens d'autre part. Pour arriver à des contenus formalisés et partageables, l'intervention d'un médiateur tiers, qui puisse formuler les implicites et les réincorporer dans un débat d'où émergeront des savoirs partageables car associés explicitement aux conditions et aux limites de leur construction.

Criblage variétale de blé tendre d'hiver

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - CA 70
Début : octobre 2016 - Fin : juillet 2017
Comparer différentes variétés de blés d'hiver en agriculture biologique dans un contexte pédoclimatique donné, et sélectionner celles qui présentent les caractéristiques les plus adaptées : recouvrement rapide de l'inter-rang, résistance aux maladies, qualités technologiques et rendement satisfaisant

Criblage de nouvelles variétés de blé d'hiver en système biologique

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - GRAB HN
Début : octobre 2016 - Fin : août 2017
Le criblage de nouvelles variétés proposées par les semenciers en système biologique : les performances de ces variétés (levée, pouvoir couvrant, hauteur, résistance aux maladies, qualité meunière et rendement) sont comparées à celles de références dans notre zone climatique. Les résultats de cet essai sont utilisés par l'équipe GC de l'ITAB pour obtenir des moyennes de la région Nord-Ouest et pour éditer des fiches techniques pour les variétés les plus intéressantes.

Expérimentation variétale blé

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - VIVESCIA
Début : octobre 2016 - Fin : septembre 2017
Comparer différentes variétés de blé meunier avec un protocole ITAB

Comportement des nouvelles légumineuses, annuelles et pérennes

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - CA 26
Début : septembre 2016 - Fin : octobre 2020
Adaptation au changement climatique et développement des légumineuses
1. tester des nouvelles légumineuses
2. tester l'intérêt des mélanges de luzerne
3. tester l'effet de l'innoculation

Analyse de chantiers de récolte d'amandes

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66
Début : septembre 2016 - Fin : octobre 2016
Afin de sensibiliser les nouveaux amandiculteurs aux moyens à mettre en oeuvre dès la plantation pour faciliter les futures récoltes, nous avons analysé les chantiers de récolte pendant la campagne 2016 chez 2 producteurs d'amandes expérimentés du Roussillon, et par ailleurs responsables de l'UPAR (Union des producteurs d'Amandes du Roussillon).

Réduction des intrants en vinification biologique des rosés

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : août 2016 - Fin : juillet 2017
Initié en 2014, le périmètre du projet a été recentré autour de 3 axes en 2016
Parcelle en rupture, impact de l'oïdium sr la qualité des vins Rosés : Dans l'objectif de réduire les intrants, les vignerons prennent de plus en plus de risques vis-à-vis des maladies cryptogamiques. Alors que le mildiou a surtout un impact quantitatif (perte de récolte), une vendange altérée par l'oïdium peut engendrer des déviations sur les vins. Cette étude vise à connaitre le seuil de nuisibilité de l'oïdium, à évaluer son impact sur la qualité des vins rosés (caractérisation sensorielle, couleur) et à mesurer l'efficacité des traitements oenologiques pré-fermentaires (collage).

Réduction des sulfites en préfermentaire : le bio-contrôle en phase préfermentaire (application de levures non saccharomyces sur vendange) est une tendance en développement qui pourrait conduire à réduire ou s'affranchir des sulfites. Les résultats de 2015 conduisent à combiner l'application des micro-organismes et l'usage des gaz neutres et/ou des sulfites. L'impact sur la qualité des vins de cépages moins oxydatifs que le grenache et le cinsault sera évalué en 2016 (mourvèdre ou syrah)

Gestion des sulfitages en élevage : les travaux sur la réduction des sulfites ont permis de cibler les itinéraires à risque et les limites de certaines pratiques. Un sulfitage mal maitrisé en élevage peut conduire à la dépréciation des arômes et de la couleur des rosés. Sensibiliser les opérateurs à raisonner la gestion du SO2 en élevage est l'objectif de ce travail. La conduite selon le niveau de SO2 actif en comparaison d'un ajustement selon un niveau de SO2 libre présente un intérêt sur le niveau de SO2 total si les vins sont conditionnés à des niveaux de SO2 libre différents. L'expression aromatique est la couleur sont alors affectés. En 2016, la gestion des sulfites sera couplée à l'emploi de LSI riche en glutathion, au glutathion pur ou à l'acide ascorbique. L'objectif est d'évaluer le gain en sulfites au conditionnement et l'impact organoleptique, immédiat et à 6 mois.

Évaluation variétale de tomate ronde sous-abris en AB

Expérimentation analytique - Terminée - Echelle Régionale - ARMEFLHOR
Début : août 2016 - Fin : janvier 2017
L'objectif principal de cet essai est de comparer des variétés dans un contexte de production réunionnais et conduites en AB.
Pour ce faire, les sous objectifs opérationnels sont d'évaluer pour chacune des variétés sélectionnées:
- le rendement
- la durée du cycle
- le calibre
- de valider un itinéraire technique à partir des intrants disponibles sur l'île afin de vulgariser la production de tomate sous serre en agriculture biologique.

Le choix des variétés s'est fait en fonction de 3 critères :
- la disponibilité localement des semences en bio en non traitées *
- la résistance au TYLC, virus devenu commun à la Réunion sur tomate
- un poids moyen de la tomate entre 160 et 180 g qui permet de la rentrer dans la catégorie « tomate salade »

BIODYNAVIN - vinification biodynamique

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : juillet 2016 - Fin : juin 2017
Un nombre croissant de viticulteurs BIO, ou en conversion, est intéressé par l'utilisation de préparations biodynamiques (bouse de corne, silice de corne). Les viticulteurs qui utilisent déjà ces techniques, observent de façon empirique une amélioration au niveau du fonctionnement de leurs sols, une résistance accrue des vignes au stress hydrique, une croissance plus harmonieuse de celles-ci et donc une maturation plus homogène et plus aboutie des baies.
Des expérimentations menées en Suisse pendant 20 ans confirment une amélioration de la structure et une augmentation de la biodiversité au niveau du sol, lorsque des préparations biodynamiques sont utilisées. En revanche, personne encore n'est allé étudier de manière approfondie l'impact sur la biodiversité levurienne au niveau des raisins, ni sur les qualités analytique et organoleptique du vin.
Nous nous proposons donc au cours des trois prochains millésimes, de mesurer scientifiquement l'impact des deux préparations biodynamiques de base sur les populations levuriennes des raisins et d'étudier l'impact qualitatif sur le produit final qu'est le vin. Les dispositifs expérimentaux seront installés chez des vignerons dont les pratiques sont déjà biologiques.
Si les résultats obtenus sont positifs, les vignerons et les techniciens viticoles pourront mettre en oeuvre ces pratiques pour optimiser la santé de leurs vignes et la qualité de leurs vins.

Maitrise de la fermentation alcoolique en vinification biologique

Expérimentation analytique - En cours - Echelle Régionale - IFV
Début : juillet 2016 - Fin : juillet 2017
Ce projet s'articule autour de 2 volets de travail :
Volet 1 : Évaluation d'itinéraires techniques innovants pour la gestion des phases pré-fermentaires, des départs en FA et la maîtrise des populations microbiennes en bio (sur ces étapes)
Proposer des itinéraires techniques alternatifs au sulfitage en pré-fermentaire, conformes au règlement « vinification bio », pour maîtriser les populations microbiennes indésirables présentes dans le moût (Bio-protection).
Réaliser un protocole de mise en oeuvre d'un levain en gérant une population saine de micro-organismes indigènes durant l'ensemble des vinifications. En vue d'optimiser la technique de pied de cuve (PDC) en favorisant l'implantation correcte d'une population suffisante de Saccharomyces pour assurer une FA franche.

Volet 2 : Mise au point d'un usage nouveau et optimisé de la nutrition azotée organique pour la gestion des fins de FA en bio
Acquérir de nouvelles références sur l'usage des formes organiques d'azote pour la nutrition des levures suite au changement réglementaire sur la définition des dérivés de levures et la modification des doses maximales d'utilisation.
Evaluer concrètement les conditions d'utilisation optimales (dose/efficacité/coût produit) des autolysats pour garantir le bon déroulement des FA dans des conditions de carences avérées.
page précédente1 2 3 4 page suivante

Recherche

Index des productions Index des thématiques

Rechercher une action
2 minutes pour comprendre
Pour rechercher des actions en AB...
... il suffit de sélectionner au moins un critère parmi les champs proposés :
- via les menus déroulants : domaines d'application, thématiques, date, échelle, localisation, état d'avancement de l'action.
- en saisissant UN mot clé (recherche dans le titre de l'action et ses objectifs) pour préciser la recherche
(attention : ESSAI fera apparaître des actions avec le terme nécESSAIre...)

ASTUCE !!!
- clic simple = remplace la page de résultats par la fiche action
- maj + clic = fiche action ouverte dans une nouvelle fenêtre
- ctrl + clic = fiche action ouverte dans un nouvel onglet

ITAB - Institut Technique de l'Agriculture Biologique     www.itab.asso.fr     QuiFaitQuoi     Contacts
identifiant
mot de passe
...
Fermer