QuiFaitQuoi
recherche/expérimentation en AB

Itinéraire technique patate douce

Type d'actionProjet Recherche/Expé
StatutTerminée
Début  janvier 2016
Fin  décembre 2016
Implication dans l'AB100% AB
Echelle de l'action
Régionale

Localisation
Languedoc-Roussillon
 

 

Organisme(s) des responsables

CIVAM Bio 66


Productions

Patate douce
 

Thématiques

Systèmes et techniques de production, ITK
 


Objectif

La patate douce principalement importée d'Espagne, d'Israël et des USA connait depuis
quelques années une amorce de développement dans notre région. Le climat, les sols et
l'expérience en production de pomme de terre sont des facteurs favorisants ainsi que la
relocalisation souhaitée par les metteurs en marché Français. La sécurisation de cette nouvelle
production passe par la maîtrise des techniques de production.
Le nombre de producteur cultivant la patate douce a augmenté entre 2015 et 2016. Ainsi, trois
parcelles sur les cinq conduites en Bio dans le Roussillon en 2016 ont été suivies par le
Civambio66 afin d'enregistrer les itinéraires et techniques mis en oeuvre, d'évaluer les
récoltes (état sanitaire et rendement) et de proposer des améliorations.
La mise au point d'un ou plusieurs itinéraires techniques en fonction de la taille des parcelles
et du niveau de mécanisation sont nécessaires pour accompagner le développement de cette
culture.

But de l'essai :
Evaluer différents itinéraires techniques de la patate douce en conduite bio sur trois sites de
production en condition méditerranéenne.

Résultats

Type de diffusion
Article technique de vulgarisation
Synthèse, rapport

Propriété des résultats

Civam Bio 66

Localisation des résultats

https://www.sud-et-bio.com

Résultats attendus

En conclusion de cet essai, les rendements obtenus sont entre 30 et 35T/ha pour une densité
de 4 à 5 pieds/m² et environ 14T/ha pour la parcelle 3 avec une densité de 2 plants/m².
Plusieurs éléments ont été notés et seront à travailler pour les prochains essais :
- La qualité des boutures n'était pas satisfaisante. Il serait intéressant de tester
d'autres boutures pour les essais à venir.
- La patate douce étant une culture longue (plantation en mai, récolte en
octobre), la gestion de l'enherbement est un élément primordial qui peut
entraîner des baisses importantes de rendement à l'hectare(ou augmentation
des charges de productions).
- Un broyage des fanes de patate douce est primordial pour faciliter la récolte
(tiges rampantes)
- Le volet difficile à maitriser reste celui des ravageurs (taupins, mulot,
rhizoctonia et campagnol) : une évaluation de la pression sera réalisée sur les
parcelles notamment pour le taupin mais les melons seront disposés sur le rang
et en inter rang. Les observations se feront dans le melon mais aussi sous le
melon dans la terre.
- Il semblerait qu'il y est un lien entre la densité de plantation et le calibre des
patates douces. Ainsi l'année prochaine, un essai sera réalisé à une densité de
20 cm entre pied au lieu de 25 ou 30 cm essayé cette année.
 

Partenaires scientifiques et techniques

aucun


En liaison avec l'action :

Projet Recherche/Expé - En cours - Echelle Régionale - CIVAM Bio 66


ITAB - Institut Technique de l'Agriculture Biologique     www.itab.asso.fr     QuiFaitQuoi     Contacts
identifiant
mot de passe